Formation naturopathe

Vous souhaitez devenir naturopathe ? Portail bien-être vous présente les meilleures formations Naturopathie pour vous former à cette pratique bien-être.

Formation naturopathie : comment devenir naturopathe ?

Quel diplôme pour être Naturopathe ?

Pour apprendre la naturopathie, il existe uniquement des formations non reconnues par l’Etat car la profession est toujours non-réglementée. Et comme pour toute profession non-réglementée, il faut faire attention car tout à chacun peut se proclamer expert en naturopathie du jour au lendemain, sans en avoir les réelles compétences.

Pour contrer cela, certaines écoles se rassemblent pour s’associer et se fédérer. Les écoles peuvent ainsi être agréés et affiliés à des organismes ou des associations professionnelles comme la FéNA – Fédération française de NAturopathie (anciennement FENAHMAN) – l’OMNES – Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire -, l’APN&MA – Association Professionnelle des Naturopathes Francophones et des Métiers Associés -, le SPN – Syndicat des Professionnels de la Naturopathie – ou encore la FENAVI – Fédération Européenne de Naturopathie Vitaliste -.

Certains organismes délivrent des certificats ou autres diplômes, on peut citer le Certificat Européen de Compétences Professionnelles de naturopathe, reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles par exemple, mais il est important de savoir qu’actuellement ces certifications ne sont pas reconnues par l’Etat. L’affiliation à ses écoles et organismes ne peut être un gage de qualité en soi puisqu’il n’y a pas de reconnaissance officielle.

Il est tout à fait possible de rester indépendant face à ces écoles.

Les centres proposent différents types de formation naturopathe : en centre ou par correspondance, à distance, stages pratiques, sur deux ans, en accéléré… Et là encore, l’absence de reconnaissance officielle du métier autorise les écoles à proposer toute sorte de contenu, allant de 100 heures à 1.500 heures selon les établissements. Les contenus sont au libre choix des écoles et nous vous recommandons de les contacter avant de vous engager afin qu’ils vous délivrent leur programme et vérifier que celui-ci correspond à la vision que vous avez de la naturopathie.

Il est également possible de suivre au préalable une formation dans le domaine de la médecine ou de la psychologie, à l’université. Ainsi, les spécialistes de la santé tels que les kinésithérapeutes, les pharmaciens, les psychothérapeutes, les médecins ou encore les psychologues peuvent suivre une formation de naturopathe pour diversifier et approfondir leur compétences.

Ecole naturopathie : où passer un diplôme pour devenir naturopathe ?

  • ENA&MNC - Formation en naturopathie

    L'Ecole de Naturopathie et de Médecines Non-Conventionnelles propose de parfaire vos connaissances et compétences Naturopathie. A la fin du cursus, vous saurez faire un bilan de vitalité, concevoir un programme de ré-équilibrage alimentaire et d'orienter les personnes vers les techniques bien-être adaptées à leurs besoins et leur personnalité.
  • ISUPNAT - Praticien naturopathe

    Complète et complété par un stage en immersion professionnelle, cet apprentissage réalisé avec l'Institut Supérieur de Naturopathie vous permettra d'acquérir des connaissances solides en physiologie et en anatomie. Un mémoire de fin de cursus vous sera demandé afin de valider la formation et de pouvoir devenir praticien de santé Naturopathe.
  • CENATHO - Cours Daniel Keiffer

    Depuis 1990, le Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique © Daniel Kieffer figure parmi les principaux centres de formation dans le champ professionnel de la prévention, de l'éducation pour la santé et des nouvelles professions de relation d'aide.
  • ANAE - FPC Naturopathe : praticien / praticienne

    Ce cursus pour apprendre la naturopathie s'étale sur 3 ans. Elle offre aux étudiants l'opportunité de mettre en œuvre de façon progressive et concrète leurs acquis à travers plusieurs modules.
  • Euro Nature - Institut de formation en naturopathie

    Euro Nature prône un relationnel dû à la synergie entre la direction, les enseignants et les étudiants pour le bon déroulement des études.

Coût et financement : à combien revient une formation naturopathe ?

Le coût d’une formation au métier de naturopathe varie entre 1 000 et 8 000 euros et n’est en aucun cas gage de qualité encore une fois. Il dépend de l’organisme choisi et est rendu libre par le manque de reconnaissance officielle de l’Etat.

Certaines formations ouvrent droit à une prise en charge partielle ou à une aide au financement – CIF, DIF, Plan Formation Entreprise, FSE -. Cela dépend de votre statut au début de la formation.

Bons plans pour se former à la naturopathie



  • Complétez votre formation à la naturopathie avec notre sélection de livres. Grâce à ces ouvrages, la naturopathie n'aura plus aucun secret pour vous.
Formation naturopathie : comment devenir naturopathe ?
Formation naturopathie : comment devenir naturopathe ?

Définition : qu’est-ce qu’un naturopathe ?

- Comment devenir naturopathe : formation, salaire et définition de la naturopathie : Découvrez le parcours d’Emilie Borriglione, naturopathe spécialisée en nutrition.

Qu’est-ce qu’un naturopathe ?

Ce professionnel du bien-être tire son nom du latin – « natura » pour « nature » et « pathos » pour « maladie », ce qui pourrait se traduire par « souffrir de la nature » – et est un spécialiste de la naturopathie.

Mais la naturopathie, c’est quoi ?!

Selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, la naturopathie est une médecine traditionnelle.

Bien qu’inspiré des travaux de Sebastian Kneipp, un prêtre catholique allemand, le concept de la naturopathie voit le jour aux Etats-Unis popularisé par John Scheel puis Benedict Lust à la fin du 19ème siècle. C’est ensuite Pierre-Valentin Marchesseau qui, en 1935, apportera la naturopathie en France notamment en traduisant les principes et ouvrages importants de la discipline.

Chaque organisme défendant une certaine approche de cette pratique, il en existe plusieurs définitions. Pour l’OMS, c’est « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Cet ensemble de méthodes se base sur 5 grands concepts :

  • L’humorisme : doctrine médicale pour qui toute atteinte pathologique provenait d’une altération des humeurs  ;
  • Le causalisme : doctrine selon laquelle la science s’intéresse aux causes et pas uniquement à ce l’on appelait des antécédents constants ;
  • le holisme : doctrine qui considère les phénomènes comme des totalités ;
  • le vitalisme : doctrine affirmant qu’il existe chez toute personne un principe vital dirigeant les phénomènes de la vie distinct de la matière et de l’âme ;
  • l’hygiènisme : doctrine regroupant différentes habitudes d’hygiène corporelle et alimentaire naturelles permettant de vivre sainement.

A partir de ces concepts de base, 10 techniques permettent au naturopathe d’apporter un mieux-être à l’individu et de préserver son bien-être. Cela comprend notamment l’exercice physique, la psychologie ou encore la réflexologie.

Le professionnel naturopathe a pour objectif  d’aider ses clients à avoir une meilleure hygiène de vie, en leur proposant les soins naturels les plus adaptés. Il dispense ainsi des conseils relatifs aux habitudes alimentaires, à la gestion du stress, au sommeil ou à la respiration.

Une séance de naturopathie commence par un bilan de l’état de santé physique et émotionnel du patient. Au terme de cette analyse, le naturopathe suggère des actions personnalisées à mettre en œuvre pour avoir une meilleure hygiène ou qualité de vie. Ces actions peuvent prendre plusieurs formes :

  • mesures diététiques (régime alimentaire particulier, compléments alimentaires…),
  • exercices physiques adaptés,
  • recommandations en matière de gestion du stress et des émotions,
  • conseils en phyto-aromathérapie ou encore en nutrithérapie…

L’action du naturopathe est complémentaire à celle des autres professionnels de santé. N’étant pas médecin, son rôle est ni d’émettre un diagnostic ni de proposer de traitements aux patients mais d’offrir des conseils bien-être.

Pour exercer la naturopathie, il est nécessaire d’avoir de l’empathie et un sens de l’écoute développé. Enfin, ce praticien bien-être possède également de bonnes connaissances en pathologie, botanique, biologie et en psychologie.

Le métier de naturopathe a également des similitudes avec les professions suivantes : magnétiseur,  phytothérapeute ou sophrologue.

Salaire naturopathe : combien gagne un naturopathe ?

Le salaire d’un naturopathe varie entre 1 900 et 2 800 euros brut par mois. Il peut atteindre 3 500 euros pour un praticien expérimenté. Le salaire évoluera en fonction de son expérience et de sa renommée.

Nombreux sont les naturopathes obligés de conserver une seconde activité professionnelle au début de leur carrière afin de compléter leurs revenus.

Comparaison des salaires mensuels bruts (source : Adzuna décembre 2018)
Salaire estimé NaturopatheSalaire médian en France
2 919 €/mois2 301 €/mois

Débouchés : où travailler comme naturopathe ?

Le plus souvent, le naturopathe travaille de manière libérale, en ouvrant son propre cabinet. Il peut arriver également qu’il se rende au domicile des particuliers. Enfin, certains praticiens exercent au sein de systèmes de soin tels que les stations de cure thermale, les centres de thalassothérapie, les centre de remise en forme ou encore les spa. Le naturopathe peut également intervenir en entreprise dans le cadre de l’aide à la gestion du stress.

Tarifs : combien coûte une séance de naturopathie ?

Le tarif d’une séance de naturopathie peut varier entre 50 et 200 euros. Il dépend de l’expérience et de la renommée du professionnel.