Formation phytothérapeute

Le phytothérapeute utilise des plantes médicinales pour le bien-être et la santé des personnes. Découvrez comment devenir phytothérapeute.

Formation phytothérapie : comment devenir phytothérapeute ?

Quel diplôme pour être Phytothérapeute ?

Pour exercer le métier de phytothérapeute, il est obligatoire de suivre un cursus médical (médecine, odontologie, pharmacie, etc.). Il faudra donc, tout d’abord, suivre des études en université. Ensuite, les professionnels de la santé, tels que les médecins ou les pharmaciens, ont la possibilité de suivre une formation complémentaire pour devenir phytothérapeute. Il faut compter de 6 mois à un an pour une formation reconnue par l’Ordre national des pharmaciens.

Certaines formations sont ouvertes à tous et offrent la possibilité de devenir conseiller en phytothérapie. Ce dernier n’ayant pas le titre de phytothérapeute, il n’aura pas la capacité à prescrire des ordonnances.

Etudes : où passer un diplôme pour devenir phytothérapeute ?

  • Université de Montpellier
  • Université Paris Descartes

Tarif et financement : combien coûte la formation Phytothérapie ?

Le coût de formation Phytothérapie correspond aux frais d’inscription des étudiants en cursus universitaire.

Formation phytothérapie – Comment devenir phytothérapeute ?
Formation phytothérapie – Comment devenir phytothérapeute ?

Définition : qu’est-ce qu’un phytothérapeute ?

- Comment se soigner par la phytothérapie ? : Sophrologue et naturopathe, Lilas Rhiyourhi nous présente certaines applications de la phytothérapeute.

Le phytothérapeute est le spécialiste de la phytothérapie, méthode basée sur l’utilisation de plantes médicinales pour le bien-être et la santé. C’est un professionnel qui a recours à des plantes médicinales à des fins thérapeutiques. Le phytothérapeute traite ainsi de nombreux maux et maladies : troubles respiratoires, urinaires ou digestifs, stress, anxiété, troubles du sommeil, insuffisance veineuse et lymphatique, migraine, etc.

Une séance de phytothérapie dure généralement entre 1 heure et 2 heures. Dans un premier temps, le phytothérapeute établit un bilan complet du patient. Au terme de cette analyse, il dresse un diagnostic et un bilan de santé puis établit une prescription. Le traitement que le phytothérapeute propose à ses patients peut se présenter sous forme de patchs, gélules, décoctions, huiles, extrait, teinture mère, tisanes…

Pour exercer le métier de phytothérapeute, il est nécessaire d’avoir un sens de l’écoute développé. Il faut être capable de bien cerner les difficultés des patients et d’établir une relation de confiance. La rigueur et la clarté sont également nécessaires afin de leur indiquer la bonne posologie pour le traitement choisi. Enfin, Le phytothérapeute possède, bien sûr, d’excellentes connaissances en botanique, ainsi que sur le fonctionnement du corps humain.

A noter que seul un phytothérapeute peut établir un diagnostic et délivrer une ordonnance. Non diplômé, un conseiller en phytothérapie ne pourra que prodiguer des conseils à sa clientèle. Le métier de phytothérapeute a également des similitudes avec les professions suivantes : aromathérapeute, homéopathe, herboriste et naturopathe.

Salaire phytothérapeute : combien gagne un phytothérapeute ?

Le salaire d’un phytothérapeute varie entre 1 700 et 2 200 euros brut par mois. Le salaire évoluera en fonction de son expérience et de sa renommée.

Comparaison des salaires mensuels bruts (source : Adzuna décembre 2018)
Salaire estimé PhytothérapeuteSalaire médian en France
2 825 €/mois2 301 €/mois

Débouchés : où travailler comme phytothérapeute ?

Un phytothérapeute peut exercer son activité de façon libérale. Avec sa formation Phytothérapeute, ce denier peut également intervenir dans des hôpitaux ou des cliniques privées.

Tarifs phytothérapie : combien coûte une séance avec un phytothérapeute ?

Le tarif d’une séance de phytothérapie peut varier entre 20 et 80 euros. Il dépend de l’expérience et de la renommée du phytothérapeute.

Questions-réponses sur Formation phytothérapeute