Définition : qu’est ce qu’un audioprothésiste ?

Un audioprothésiste est considéré comme un technicien du secteur médical, tout comme l’orthoprothésiste ou le prothésiste dentaire. On vient le voir après avoir été consulté un médecin ORL (Oto-Rhino-Laryngologiste), lorsque ce dernier a prescrit un appareillage pour palier à une déficience de l’ouïe. Un audioprothésiste est un technicien spécialisé dans la correction et donc l’amélioration de l’audition. Il apporte une aide auditive en respectant la prescription médicale. Son métier consiste à conseiller la personne déficiente sur l’utilité et le type d’appareillage nécessaire.

Pour mesurer l’audition, ce professionnel de la santé procède à un audiogramme, c’est-à-dire qu’il mesure la courbe d’audition du patient ce qui lui permet d’évaluer la pathologie auditive. En fonction de ces résultats et des prescriptions de l’ORL, ce professionnel de l’oreille analyse également l’environnement de vie du patient afin de choisir le type d’appareillage adéquat et sur mesure. Il est responsable du suivi technique (réglages, contrôles, test) et il est le garant de l’efficacité de la prothèse auditive. Un audioprothésiste peut être amené à travailler au sein d’une équipe complète ou il peut aussi diriger sa propre structure.

Mais quelle formation Audioprothésiste suivre pour exercer ce métier alors ?

Formation audioprothésiste - Comment devenir audioprothésiste ?

Formation : comment devenir audioprothésiste ?

Formations pour devenir audioprothésiste

Pour pouvoir travailler comme audioprothésiste, il faut obtenir le diplôme d’état qui se prépare sur 3 ans après obtention du baccalauréat. L’accès à cette formation s’effectue sur concours. Il est composé de plusieurs épreuves scientifiques écrites (physique, mathématiques et biologie) et d’une épreuve orale. La formation audioprothésiste peut alors être suivie soit dans des écoles spécialisées dans ce secteur de métier soit elle peut être effectuée à l’université en faisant le cursus médecine ou pharmacie.

Il est également possible se former comme audioprothésiste en étant titulaire d’un Diplôme d’Etat de docteur en médecine si ce dernier a été complété par un certificat d’études techniques d’acoustique appliqué à l’appareillage de prothèses auditives. Il est possible de se spécialiser. Il existe des formations complémentaires qui permettent par exemple de se spécialiser de la déficience auditive de l’enfant.

Audioprothésiste salaire : combien gagne un audioprothésiste ?

Ce professionnel de la santé débute sa carrière avec une rémunération brute aux alentours de 1200-1400 euros. En fin de carrière, selon son évolution, le salaire audioprothésiste peut attendre 2200 € brut. Cela dépend de la structure dans laquelle il exerce et de sa localisation. Grâce aux nombreuses formations existantes pour se spécialiser, il pourra ainsi augmenter de manière significative ses revenus et encore plus s’il décide de travailler pour des structures privées (laboratoires ou instituts de rééducation).

Débouchés : où travailler comme audioprothésiste ?

Après obtention du diplôme, ce spécialiste des prothèses pour oreilles peut choisir d’exercer soit en qualité de salarié ou bien en libéral. S’il choisit de s’installer en cabinet libéral, il sera considéré comme un professionnel de santé vendant du matériel médical spécialisé, il est alors tenu de respecter une éthique professionnelle.

Les débouchés pour exercer comme audioprothésiste sont très favorables. 6% des français souffrent de déficience auditive et seulement 1% des personnes concernées seraient appareillées (source : UNSAF). Il y a un véritable marché. Les appareils deviennent de plus en plus modernes, adaptés et discrets et les mœurs évoluant, les patients montrent de moins en moins de réticence à être appareillés aujourd’hui.