Procréation

Qu’est-ce que la procréation ?

La procréation est un terme généralement utilisé pour définir la reproduction humaine. C’est un processus par lequel deux êtres de genres distincts s’accouplent pour former un nouvel individu, un tout petit bébé mignon, « créé » à 50-50 à partir du père et de la mère.

De nos jours, il existe plusieurs types de procréation qui permettent d’avoir un enfant, de la méthode naturelle à des méthodes assistées pour les cas où la procréation est naturellement compliquée, voire impossible.

Qu’est-ce que la procréation ? Comment procréer ?

Qu’est-ce que la procréation ? Comment procréer ?

La procréation par voie naturelle

La plus connue et la plus courante de tous les moyens de faire un bébé est la procréation naturelle. Elle se fait sans aucune méthode externe qui influe sur le processus. Il suffit d’un homme et d’une femme, et d’un gros câlin pour dire ça simplement.

Etant mammifère, après la fécondation de la femme par l’homme, c’est la Maman qui va porter et développer Bébé dans son ventre. L’homme ne fait que déposer ses fameux spermatozoïdes par voie génitale, et puis c’est la Nature et la femme qui font le reste. La fusion du gamète mâle avec l’ovule donne naissance à l’embryon qui est la première étape de la grossesse. L’évolution de l’embryon continue dans l’utérus de la femme pendant les 9 mois qui suivent pour arriver jusqu’à l’accouchement et la naissance de Bébé.

Pour cette méthode de procréation, vous n’aurez besoin que d’une bonne ambiance, d’un homme et une femme qui s’aiment, de quelques baisers et le reste vient naturellement…

La procréation médicalement assistée

Comme son nom l’indique, cette méthode de procréation nécessite l’assistance de la médecine. Cette méthode permet de donner une opportunité aux couples possédant des difficultés à concevoir un enfant. Elle regroupe toutes les autres manières biologiques pour avoir un enfant, à savoir la stimulation ovarienne, la fécondation invitro (FIV), l’insémination artificielle (IA), la fécondation par injection et la gestation par autrui (GPA).

La stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne est la plus recommandée d’entre tous. Cette méthode est la plus simple à appliquer puisqu’elle ne nécessite que des médicaments par voie orale ou des injections d’hormones afin de favoriser la production d’ovule chez la femme. Toutefois, le traitement doit être contrôlé et prescrit par votre médecin.

L’insémination artificielle

L’insémination artificielle – ou IA – est une autre façon d’avoir un bébé. Cette technique est très utilisée pour remédier à l’infertilité de l’homme et aux faibles taux d’ovulation. Elle consiste à déposer directement le sperme dans votre utérus pour obtenir une fécondation. Avec cette pratique, vous n’aurez même pas besoin d’être hospitalisée.

La fécondation invitro

La fécondation invitro – ou FIV – est une méthode plus complexe. La fusion de l’ovule et du spermatozoïde se fait dans un laboratoire spécial après avoir été préalablement prélevée. L’embryon est ensuite cultivé 3 à 6 jours afin d’être examiné, puis replanté dans votre utérus ce temps passé. Bien que son taux de réussite soit assez faible, la FIV est une technique moderne qui vous permet d’obtenir des enfants sélectionnés.

La fécondation par injection intra cytoplasmique de spermatozoïde

La fécondation par injection intra cytoplasmique de spermatozoïde – ou ICSI – est une variante de la FIV avec les mêmes procédés. Elle est appliquée dans le cas où les gamètes mâles sont rares et de moindre qualité. C’est-à-dire qu’on injecte directement un spermatozoïde dans chaque ovule pour avoir un embryon.

La gestation par autrui

Le dernier moyen de procréation est la pratique de la gestation par autrui – ou GPA -. Comme son nom l’indique, il vous faut recourir à une mère porteuse pour avoir votre enfant. Ce cas est destiné plutôt aux personnes qui souffrent d’infertilité non résolue par la PMA ou de malformation de l’utérus.

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience.