Définition : qu’est ce qu’un homéopathe ?

L’homéopathie est une technique thérapeutique qui existe depuis plus de 200 ans. Son fondateur est Samuel Hanehmann. Médecine à part entière, elle est pratiquée par un homéopathe. Mais elle est de nos jours, aussi pratiquée par des médecins, des chiropraticiens, des naturopathes, des vétérinaires, des dentistes,…

La particularité de ce praticien est qu’il utilise pour le traitement des maladies des remèdes dont les substances ont les mêmes symptômes que la pathologie. Par exemple, il peut prescrire un remède homéopathique pouvant entraîner des maladies chez un individu bien portant. A faible dose chez un malade, cela traitera cette même pathologie. Selon les homéopathes, le corps humain peut trouver en lui ses propres moyens de guérison. Avant tout traitement, le praticien se charge de découvrir les symptômes de la maladie. Ensuite, il cherchera à comprendre les causes de ces symptômes ainsi que leurs manifestations. Il va aussi déterminer l’heure à laquelle les symptômes apparaissent, ce qui les provoque, ce qui les exacerbe et ce qui les atténue.

Les homéopathes ne traitent pas les maladies de la même manière. En effet, deux personnes souffrant de la même maladie peuvent être traitées de manière différente. Ils tiennent compte des manifestations de la maladie chez chaque patient avant de prescrire des remèdes homéopathiques.

Il faut savoir que les homéopathes ont beaucoup de détracteurs. Cependant, ils sont d’une grande importance dans le traitement de nombreuses maladies. Par exemple, ils aident au renforcement des défenses immunitaires, aux traitements des bouffées de chaleur, des troubles de l’humeur, des troubles du sommeil, de l’anxiété, du stress,… Les personnes obèses qui veulent perdre du poids ou les femmes qui souhaitent mincir et avoir une belle silhouette peuvent aussi consulter un homéopathe. Par contre, il faut savoir que l’homéopathe ne peut pas traiter certaines maladies telles que les troubles digestifs graves, les accidents cardiaques, les infections aiguës,…

Contrairement à la plupart des remèdes et médicaments de la médecine classique, les remèdes prescrits par les homéopathes n’ont pas d’effets secondaires étant donné qu’ils ne contiennent pas de substances chimiques.

Certaines compétences sont indispensables pour exercer le métier d’homéopathe. Il faut être à l’écoute des autres, tenir compte de leurs préoccupations. Il faut aussi savoir communiquer.

Le métier d’homéopathe a des points communs avec d’autres métiers comme l’herboriste ou l’aromathérapeute (lire la fiche formation Aromathérapie) par exemple.
Formation homéopathie - Comment devenir homéopathe ?

Formation Homéopathie : comment devenir homéopathe ?

La formation pour devenir homéopathe n’est pas ouverte à tout le monde. Elle n’est ouverte qu’aux spécialistes du monde paramédical et médical. Il s’agit entre autres des chirurgiens-dentistes, des vétérinaires, des pharmaciens, des sages-femmes, des médecins, des étudiants en médecine,…

Où passer un diplôme d’homéopathe ?

Il existe plusieurs écoles de formation en homéopathie en France. Mais, il est conseillé de vous inscrire dans une école qui fait partie de l’Ecole Française d’Homéopathie. Le diplôme universitaire d’homéopathie peut être obtenu dans une faculté de pharmacie. L’Institut national homéopathique français de Paris (INHF) et le Centre d’enseignement et de développement de l’homéopathie (CEDH) sont quelques-unes des écoles qui forment des homéopathes.

La formation dure entre 1 et 3 ans. Il est d’ailleurs possible de suivre des cours par correspondance. Ils sont dispensés par des instituts privés comme le CERFPA, par exemple.

Salaire homéopathe : combien gagne un homéopathe ?

Le salaire de l’homéopathe varie en fonction de sa notoriété et du nombre de ses clients. Le salaire d’un homéopathe est en moyenne de 3528 euros nets par mois.

Débouchés : où travailler comme homéopathe ?

L’homéopathe peut travailler en tant que salarié dans un centre de santé ou une clinique. En tant que libéral, il a la possibilité d’ouvrir son propre cabinet. Par ailleurs, l’homéopathe peut organiser ou animer des séminaires pour une promotion de cette médecine alternative et non invasive. Il peut aussi rédiger des articles ou faire des consultations sur Internet en créant un site web. Il a également la possibilité de vendre des médicaments homéopathiques.