Formation homéopathe

Pour soigner, un homéopathe utilise des remèdes dont les substances ont les mêmes symptômes que la pathologie. Découvrez comment devenir homéopathe.

Définition : qu’est-ce qu’un homéopathe ?

L’homéopathie est une technique thérapeutique qui existe depuis plus de 200 ans. Cette médecine douce est pratiquée par un homéopathe. Le concept de l’homéopathie est controversé car il repose sur le principe que ce qui déclenche une maladie peut aussi aider à la soigner et à la prévenir. Le praticien cherche ainsi les moyens de stimuler le processus d’auto-guérison du corps, en le déclenchant. L’homéopathie consiste donc à soigner « le mal par le mal », avec des doses infinitésimales de médicaments.

Les homéopathes ont beaucoup de détracteurs bien que l’on donne de nombreuses vertus à l’homéopathie : par exemple, cela peut aider au renforcement des défenses immunitaires, aux traitements des bouffées de chaleur, des troubles de l’humeur, des troubles du sommeil, de l’anxiété, du stress… L’homéopathie ne peut en aucun cas soigner les cancers et autres maladies graves. En revanche, elle peut apporter un soutien pour mieux supporter les traitements et la convalescence.

Avant tout traitement, l’homéopathe procèdera à un examen clinique, notamment pour vérifier que le patient ne souffre pas d’une pathologie qui ne relève pas de l’homéopathie. S’ensuivra un questionnaire détaillé, visant à connaître les symptômes et leurs manifestations, mais aussi à déterminer leurs causes et le profil homéopathique de la personne. Les homéopathes ne traitent pas les maladies de la même manière. En effet, deux personnes souffrant de la même maladie peuvent être traitées de manière différente. Ils tiennent compte des manifestations de la maladie chez chaque patient avant de prescrire des remèdes homéopathiques.

Les qualités nécessaires pour exercer le métier d’homéopathe sont le sens du contact et l’écoute. L’homéopathe doit également savoir poser un diagnostic et disposer de connaissance en biologie et sur le fonctionnement du corps humain.

Cette technique est également utilisée par les médecins, les chiropraticiens, les naturopathes, ou les vétérinaires. Enfin, le métier d’homéopathe a des points communs avec d’autres métiers comme l’herboriste ou l’aromathérapeute, par exemple.

Formation homéopathie - Comment devenir homéopathe ?
Formation homéopathie – Comment devenir homéopathe ?

Formation homéopathie : comment devenir homéopathe ?

Quel diplôme pour être Homéopathe ?

La formation pour devenir homéopathe n’est ouverte qu’aux spécialistes du monde paramédical et médical (médecins, chirurgiens-dentistes, vétérinaires, pharmaciens, sages-femmes…).

Les homéopathes sont donc avant tout des médecins. Ils ont suivi exactement le même cursus que les généralistes, puis se sont spécialisés.

Il existe plusieurs centres de formation en homéopathie en France. Cependant, il est conseillé de s’inscrire dans une école faisant partie de l’Ecole Française d’Homéopathie. La formation dure entre 1 et 3 ans. Il est également possible de suivre des cours par correspondance.

Etudes : où passer un diplôme pour devenir homéopathe ?

  • Université Paris 13
  • Université d'Angers
  • Université de Bretagne Occidentale
Diffusez votre formation sur Portail bien-être dès aujourd’hui
Diffusez votre formation sur Portail bien-être dès aujourd’hui
Assurez-vous une visibilité optimale au moment précis où les internautes recherchent une formation que vous proposez.

Tarif et financement : combien coûte la formation homéopathie ?

Le coût de formation au métier d’homéopathe correspond aux frais d’inscription pour les étudiants en cursus universitaire.

Certaines formations peuvent être dispensées par des établissement privés hors contrat. Le coût de la formation dépendra alors de l’établissement choisi.

Salaire homéopathe : combien gagne un homéopathe ?

Le salaire d’un homéopathe varie entre 2 500 et 4 000 euros brut par mois. Il dépend de la renommée du praticien.

Débouchés : où travailler comme homéopathe ?

L’homéopathe peut travailler en tant que salarié dans un centre de santé ou une clinique. En tant que libéral, il a la possibilité d’ouvrir son propre cabinet. Par ailleurs, l’homéopathe peut organiser ou animer des séminaires. Il a également la possibilité de vendre des médicaments homéopathiques.

Tarifs homéopathie : combien coûte une séance avec un homéopathe ?

Le tarif d’une séance d’homéopathie avec un peut varier entre 23 et 60 euros.

Si l’homéopathe est conventionné, le patient est remboursé sur la base des tarifs de la sécurité sociale. La consultation sera donc facturée à 23 € avec un taux de remboursement de 70 %. Les tarifs des médecins en secteur 2 sont libres et fixés par le médecin.