Définition : qu’est-ce qu’un médecin acupuncteur ?

L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise qui existe depuis des milliers d’années. La personne qui pratique cette médecine est l’acupuncteur. La particularité de ce praticien est qu’il utilise de fines aiguilles pour soulager les douleurs de ses patients tout en stimulant les tissus sous-cutanés et les muqueuses. Les fines aiguilles servent au rétablissement d’une circulation harmonieuse. Il peut aussi avoir recours à des rayons lumineux, du courant électrique ou de la chaleur pour effectuer ces traitements.

Avant chaque séance, le praticien effectue d’abord un diagnostic. Il fait une observation, touche le corps et questionne ensuite son patient. Il réalise une vérification de son rythme cardiaque, de ses odeurs corporelles ainsi que de son pouls.

L’acupuncteur, spécialiste de l’acupuncture, a plusieurs rôles :

  • Il détecte les points du corps à traiter avant toute insertion d’aiguilles ;
  • Il évalue l’état psychologique et émotionnel ainsi que l’état physique du patient ;
  • Ensuite, il étudie son dossier médical ;
  • Il lui donne les conseils concernant les médicaments homéopathiques – cliquez ici pour vous renseigner sur comment devenir homéopathe – à prendre, les régimes alimentaires à adopter, les positions à adopter, la rééducation à suivre…

Les séances d’acupuncture peuvent se faire sur plusieurs semaines, voir mois. En fonction de la maladie à traiter, le praticien peut faire 1 ou 2 séances par semaine.

L’acupuncteur est un professionnel qui intervient dans le traitement de nombreuses maladies. Il aide à traiter les douleurs lombaires ainsi que les enflements. Il intervient aussi dans le traitement du stress, de l’anxiété et de la dépression. L’acupuncteur aide également les femmes enceintes à combattre certains maux de la grossesse. Il aide à traiter les troubles digestifs tels que les vomissements, les nausées ainsi que les troubles du sommeil et les allergies. Il contribue aussi à traiter les douleurs telles que celles du rhumatisme, de la tendinite, de l’entorse, de l’arthrose,… Ce praticien doit être toujours très respectueux des règles d’hygiène et de sécurité. Dans le cadre de son activité, il doit avoir recours à des lots d’aiguilles à usage unique, à du matériel stérilisé et porter des gants de protection.

Certaines compétences sont requises pour exercer le métier d’acupuncteur. Dans un premier temps, il faut savoir être patient et être à l’écoute de ses malades. Il faut aussi savoir communiquer. Savoir être précis est aussi très important, surtout lorsque vous utilisez les aiguilles. Le praticien doit aussi avoir une bonne santé physique parce qu’il est amené à se tenir debout la plupart du temps. Il doit également avoir une parfaite connaissance du corps humain, des connaissances en ostéopathie – cliquez ici pour plus d’infos sur comment devenir ostéopathe – et en pharmacopée.

Formation acupuncture : soins prodigués par un acupuncteur

Formation acupuncteur : comment devenir acupuncteur ?

Pour devenir acupuncteur, il est obligatoire d’avoir une formation médicale. D’ailleurs, en France, seuls les médecins sont habilités à exercer en tant qu’acupuncteur. Pour cela, ils doivent suivre une formation acupuncteur supplémentaire qui dure trois années.

Études et diplômes pour devenir acupuncteur

Il est possible d’effectuer le diplôme universitaire d’acupuncture générale, entre autres, dans les facultés suivantes :

En ce qui concerne les sages-femmes qui veulent se spécialiser en acupuncture, elles ont la possibilité de suivre une formation pour l’obtention d’un DIU d’acupuncture obstétricale.

Salaire acupuncteur : combien gagne un “acuponcteur” ?

Le salaire de l’acupuncteur varie en fonction de sa renommée. En effet, un acupuncteur qui a une grande renommée peut recevoir une dizaine de clients par jour. Le coût d’une séance varie entre 45 et 90 euros. La rémunération d’un acupuncteur libéral est environ de 3 327 euros par mois.

Comparaison des salaires moyens mensuels nets (source : UNASA 2012)
Salaire moyen Acupuncteur Salaire moyen Professions libérales
3 327 €/mois 3 485 €/mois

Débouchés : où travailler comme acupuncteur ?

L’acupuncteur a le choix. Il peut exercer de manière libérale ou travailler dans un cabinet d’acupuncture en tant que salarié. En tant que libéral, il dispose de son propre cabinet où il reçoit ses patients. Comme salarié, il peut travailler dans des cabinets de chiropractie, des cliniques indépendantes ou dans d’autres cabinets de santé. La transition peut se faire d’un sens comme dans l’autre, selon l’évolution de l’acupuncteur.