Véganisme : un monde vegan

Souvent réduit à un régime alimentaire, le véganisme ne se résume pas à éviter les aliments issus de l'exploitation animale. C'est un mode de vie complet.

Vegan définition : le véganisme, c'est quoi ?

Le véganisme est un mode de vie qui lutte contre l’exploitation animale. Le régime vegan exclut autant que possible tous les aliments obtenus à partir de l’élevage animal et issus de méthodes et traitements jugés cruels envers les animaux.

Parfois présenté comme un mouvement nutritionnel radical voire extrémiste, la réalité du véganisme est toute autre et plus vaste : il est fondé sur la non-violence et le respect de la nature et de la vie animale et ne touche pas que l’alimentation de ses adeptes.

Vegan : définition – Qu’est-ce que le véganisme ?
Vegan : définition – Qu’est-ce que le véganisme ?

Tout savoir sur le monde Vegan

On entend de plus en plus parler du véganisme. Mais qu’est-ce qu’un monde vegan concrètement ? Comment être vegan ? Quoi manger ? Comment respecter les concepts du véganisme dans sa vie de tous les jours ? Portail bien-être vous explique.



  • Pas de viande, de poisson, de produits laitiers ou d'œufs. Mais que mange un vegan alors ? Voici une liste des aliments respectueux du véganisme.

Le véganisme : est-ce uniquement un régime alimentaire ?

Le véganisme n’est pas qu’un simple régime alimentaire, il s’agit d’un mode de vie complet et global. Cela se répercute sur plusieurs domaines de la vie quotidienne dont la première et la plus connue est l’alimentation végane qui exclut tous les produits d’origine animale sans exception : viande, poisson, œufs, produits laitiers, miel…

Au-delà de l’alimentation, le véganisme concerne plusieurs autres domaines :

  • L’habillement : un végan ne porte aucune matière animale, de manière à s’assurer qu’aucune violence n’a été faite au préalable sur un animal ;
  • Les cosmétiques : un végan ne choisit que des cosmétiques sans matière animale et « cruelty-free », c’est-à-dire n’ayant pas été testé au préalable sur un animal ;
  • La médecine : beaucoup de médications contiennent des produits d’origine animale, comme la gélatine ou le lactose. Tout produit médical et pharmaceutique contenant une matière animale doit ainsi être exclu ;
  • Les loisirs : un végan dit non à l’exploitation animale et ne fréquente pas les zoos ni les aquariums, tout comme les courses de chevaux ou encore les corridas.

Quels sont les bienfaits du véganisme

Les bienfaits du véganisme sont multiples.

Les bienfaits nutritionnels

En arrêtant les produits animaux, on diminue notamment les graisses saturées contenues dans la viande et nuisibles à notre système cardiovasculaire.

Les bienfaits pour l’écosystème

La viande pollue l’air comme l’eau de la planète. Elle est aussi responsable d’une grande partie de la déforestation puisque des espaces naturels sont aujourd’hui sacrifiés pour laisser de l’espace au bétail.

Un soutien à la vie animale

L’élevage et l’exploitation animale entraîne parfois des violences faites envers les animaux ainsi que des conditions de vie cruelles. Être vegan est une manière de dire non à cette violence et défendre l’idée que les animaux ressentent des émotions et de la douleur, tout comme les êtres humains.