1 mois sans tabac : quels sont les bienfaits ?

Récemment, nous avons beaucoup entendu parler du mois sans tabac et ses bienfaits. Pourquoi est-il si important d'arrêter la cigarette ? PBE vous dit tout.

Réduction du risque de maladies cardiovasculaires

En fumant, nous envoyons de la nicotine et autres substances nocives dans notre organisme. La santé cardio-vasculaire en prend donc un coup. Arrêter de fumer, c’est arrêter de dégrader ses artères, cela permet aussi de réduire la formation de caillots de sang et les éventuels spasmes des artères. L’arrêt du tabac représente également un avantage financier considérable pour le fumeur : pour un paquet par jour à 8,50€, il économisera 255€ par mois. Un bénéfice non négligeable donc !

Les bienfaits d’un mois sans tabac
Les bienfaits d’un mois sans tabac

Diminution du risque d'AVC

L’arrêt de la cigarette, en diminuant la pression artérielle, diminue par la même occasion le risque d’AVC. De plus, la cigarette contient du monoxyde de carbone, substance provenant de la combustion de la cigarette et prive le cœur d’une partie de l’oxygène nécessaire à sa bonne santé. L’arrêt du tabac est donc fortement recommandé pour les personnes à risque.

Les bienfaits sur un mois

20 minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les battements du cœur reprennent un rythme normal.

8 heures après avoir consommé du tabac, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang réduit de 50%. L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après avoir fumé pour la dernière fois, le risque d’AVC commence à diminuer.

L’organisme et plus particulièrement les poumons commencent à se débarrasser des résidus de fumée. L’organisme ne contient plus de nicotine.

48 heures après la dernière cigarette, on commence a trouver plus de goût à nos aliments. Notre odorat commence également à s’améliorer.

72 heures après avoir fumé pour la dernière fois, respirer nous devient plus facile. Nous avons plus d’énergie et de souffle.

2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette, la toux et la fatigue diminuent. Monter les escaliers devient plus facile. On devient plus endurant. Nos dents sont moins jaunes.

Les bienfaits sur le long terme

1 an après la dernière bouffée de cigarette, le risque d’infarctus du myocarde a réduit de 50%. Le risque d’accident vasculaire cérébral est maintenant semblable à celui d’une personne non fumeuse.

5 ans après la dernière bouffée de cigarette, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.

10 à 15 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie revient à la normale.

Quand l’on arrête de fumer, la dépendance au tabac disparaît en quelques semaines. La dépendance mentale à la cigarette met plus de temps à totalement partir.

Les "petits fumeurs" ne sont pas à l'abri des problèmes de santé

Si vous pensez que diminuer votre consommation de nicotine vous permettra de déjouer tous ces problèmes de santé, détrompez-vous ! Les personnes fumant 1 à 4 cigarettes par jour ont un taux de mortalité 1,5 fois plus élevé que les non fumeurs. Le plus sûr est de ne pas prendre de risques, et d’arrêter la cigarette, pour éviter le tabagisme passif et pour préserver sa propre santé.