Angine

Tout savoir sur l'angine : lisez notre dossier bien-être sur l'angine afin de tout comprendre et tout connaître sur cette maladie qui pique la gorge.

Angine : définition

Se manifestant par des maux de gorge, l’angine est une inflammation des amygdales. L’aspect de celles-ci détermine le type d’angine : rouge ou blanche. Les symptômes de l’angine se présentent par ces maux qui sont accompagnés de difficultés à avaler et éventuellement d’une fièvre élevée. L’état inflammatoire des amygdales est dû à des bactéries, mais dans la plupart des cas, il est d’origine virale. Cette infection est une maladie contagieuse.

Quel est le traitement pour une angine ? L’angine se soigne par des traitements antibiotiques.

Il existe plusieurs sortes d’angines : rouge ou blanche, angine de Vincent ou même angine sans fièvre.

Angine – Tout savoir : définition, symptômes et traitement
Angine – Tout savoir : définition, symptômes et traitement

Les différents types d'angine et comment les soigner



  • Une angine de Vincent est une maladie infectieuse du pharynx touchant les enfants et les adultes. Portail bien-être vous dit tout sur cette maladie.


  • Une angine rouge est une infection bénigne de la gorge touchant principalement les enfants. Portail bien-être vous dit tout sur cette maladie.


  • Il est tout à fait possible d'avoir une angine sans fièvre. Le mal à la gorge, la fatigue aussi, mais pas de mal de tête. Portail bien-être vous dit tout.


  • Comment soigner une angine ? Dès l'apparition des premiers symptômes, il est possible de recourir à des remèdes naturels pour supprimer l'angine.


  • Un remède naturel contre l'angine blanche que l'on réalise soi-même à la maison peut être efficace pour combattre l'infection virale.

Angine blanche et angine rouge : qu'est-ce que c'est ?

Touchant généralement les enfants de 5 à 15 ans, les symptômes de l’angine sont une inflammation de la gorge, tout particulièrement des amygdales. Cette infection se manifeste par des maux de gorge et une forte fièvre. En se basant sur ces symptômes, le médecin ausculte la couleur des amygdales, et détermine si l’angine est blanche ou rouge.

L’angine blanche

Qu’est-ce qu’une angine blanche ? Appelée également angine érythémato-pultacée, c’est la plus courante des angines. Dans ce cas, les amygdales présentent une inflammation aiguë causée par des virus. Littéralement parlant, une substance blanchâtre sous forme de points apparaît au niveau des amygdales. Les symptômes se présentent par de la toux, une fièvre pouvant aller jusqu’à 40°C, des écoulements du nez, des maux de tête, des frissons et de la fatigue. Chez certains patients, des douleurs de l’oreille ou otalgie se font ressentir. La manifestation de l’angine blanche dure généralement jusqu’à 10 jours, mais la guérison peut être accélérée si le patient consulte un médecin dès l’apparition des premiers symptômes.

L’angine rouge

Connue par « angine érythémateuse », l’angine rouge est plus douloureuse que l’angine blanche. Elle se présente en tant qu’inflammation aiguë du pharynx et se reconnaît par la rougeur générale de la gorge. Cette forme d’angine s’accompagne de douleurs intenses ressenties lors de la déglutition, d’une fièvre et aussi de migraines. Il peut s’agir d’une angine virale ou bactérienne, et dure environ pendant une semaine.

Les angines : quels sont les traitements préconisés ?

Pour qu’un patient se rétablisse vite d’une angine, le traitement doit tenir compte de la fièvre, et veille à agir directement sur l’inflammation des amygdales. Le médecin peut prescrire des médicaments qui suppriment les maux de gorge comme des pastilles à sucer ou des pulvérisations locales.

Pour les patients qui optent pour les astuces de grand-mère et autres remèdes traditionnels, le gargarisme avec de l’eau légèrement salée peut accélérer la guérison de l’inflammation. La prise d’antibiotiques en gélule ou en injection doit être décidée uniquement par le médecin.

Lors du traitement de l’angine, le patient doit garder son cou bien enveloppé. Dans le cas où l’angine est blanche, les médecins déconseillent la consommation de nourritures froides ou glacées. Cela peut aggraver l’angine. Par contre, en cas d’angine rouge, il faut éviter les aliments chauds qui risquent de stimuler la rougeur des amygdales. Dans les deux formes d’angine, le mieux est de consommer des plats tièdes. Comme l’angine est une maladie contagieuse, il est recommandé de ne pas partager les couverts utilisés par le malade avec d’autres sujets. En effet, cette infection se transmet par la salive.