Angine de Vincent

Une angine de Vincent est une maladie infectieuse du pharynx touchant les enfants et les adultes. Portail bien-être vous dit tout sur cette maladie.

Angine de Vincent : introduction

L’angine de Vincent est une maladie infectieuse du pharynx qui touche les individus de l’enfance à l’âge adulte. Cette maladie porte le nom du médecin l’ayant découvert à la fin du 19ème siècle, lors de la Première Guerre mondiale. On avait aussi tendance à l’appeler « maladie du pied de tranchée ». C’est une des angines les plus rares à cause de l’association de l’infection amygdale et l’association de deux bactéries à la fois.

Angine de Vincent
Angine de Vincent

Qu’est-ce qu’une angine de Vincent ?

L’angine de Vincent est une angine ulcéreuse dont souffrent surtout les fumeurs ou les personnes qui consomment souvent de l’alcool. Le bacille fusiforme et le spirille qui sont des bactéries commensales se développant au niveau de la muqueuse du pharynx. Ils vont alors vivre aux dépens de l’hôte en lui causant des douleurs. Faute d’une hygiène bucco-dentaire, la maladie tend souvent à s’aggraver. Bien que fréquente, c’est une maladie rare. C’est une infection favorisée par la malnutrition, l’agranulocytose, la leucémie, la mononucléose infectieuse ou encore l’herpès. L’angine de Vincent peut également être sujette à des complications. Mal soignée, l’angine de Vincent peut provoquer une inflammation du rein, un rhumatisme articulaire aigu ou des nodules sur les membres.

Les symptômes

L’angine de Vincent contagieux se manifeste par une sorte d’érosion au niveau de l’amygdale, souvent étendue vers la partie postérieure du pharynx. Elle est également caractérisée par la présence de vésicules sur la muqueuse locale. Le malade peut avoir une mauvaise haleine. Il peut aussi souffrir d’une Amygdale endommagée et remplie d’ulcères, avec des dépôts blanchâtres. Cette ulcération est enveloppée d’une fausse membrane qui conduit aux dépôts blanchâtres. Le contact de l’ulcère peut parfois s’accompagner d’un petit saignement. On peut aussi faire face à une inflammation des muqueuses de la bouche et de la langue. Les douleurs peuvent s’accentuer lorsque le malade avale de la nourriture. Elle peut être cependant unilatérale ou peut concerner les deux amygdales à la fois. On peut aussi voir apparaître en périphérique des ganglions, accompagnés de douleurs. La personne atteinte d’angine de Vincent peut présenter une fièvre modérée, avoir des sensations de fatigues et perdre subitement l’appétit. Après diagnostic médical, on retrouve souvent sur la zone infectée des germes en formes de fusée ou fusobactérium et des spirochètes. Le prélèvement de la substance blanchâtre recouvrant l’amygdale peut révéler leur présence.

Comment soigner une angine de Vincent ?

Le traitement de l’angine de Vincent consiste surtout à la prise d’antibiotique. La Plupart du temps, elle prend 5 à 10 jours. En sus, les gargarismes et les bains de bouche doivent être effectués le plus régulièrement possible afin d’éviter les récidives. Une fois la maladie éradiquée, il est catégorique de passer chez le dentiste, car l’angine de Vincent peut aussi être à l’origine d’hygiène bucco-dentaire.

Quel antibiotique pour une angine de Vincent ?

Dans la plupart des cas, on fait usage de la pénicilline ou du métronidazole en raison de leur efficacité pour ce type d’angine. Elles peuvent être prises par voie orale comme elles peuvent aussi être injectées par voie intraveineuse, surtout quand la déglutition est difficile, voire impossible lorsque la maladie s’aggrave.