Déclenchement accouchement

Comment et pourquoi déclencher un accouchement ?

Le déclenchement d’un accouchement peut être envisager pour différentes raisons. Cela peut être suite à un dépassement du terme de la grossesse ou une complication à l’approche du terme…

Peu importe la raison, un déclenchement d’accouchement est toujours choisi pour le bien-être et la santé du Bébé et de la maman.

Déclenchement accouchement : comment et pourquoi déclencher l'arrivée de Bébé ?

Déclenchement accouchement : comment et pourquoi ?

Pourquoi déclencher l’accouchement

Le plus souvent, la raison principale qui conduit à un accouchement déclenché est le fait que le terme de la grossesse est dépassé. Ce dernier doit être entre la 37ème et la 39ème semaine à compter de la date des dernières règles, mais avec un délai supplémentaire de 2 semaines soit, 41ème semaine. Au-delà de ce délai, le placenta n’est plus apte à exercer toutes les fonctions nécessaire et vital à Bébé. Ce dernier risque alors de souffrir d’un manque d’oxygénation, de problèmes cardiaques ou bien d’autres anomalies et complications.

Il est aussi obligatoire de déclencher l’accouchement si la mère a déjà perdu les eaux mais ne présente aucun signe de contraction. Le phénomène inverse peut aussi arriver : la mère ressent des contractions de plus en plus fortes, en parallèle, le col se dilate de plus en plus, mais sans qu’elle ait perdu les eaux.

Comment déclencher un accouchement ?

Les médecins choisissent entre deux méthodes pour déclencher l’accouchement.

La première méthode consiste à faire une perfusion d’ocytocine. Il s’agit d’une hormone qui déclenche le travail. Cette technique nécessite une péridurale car les contractions pour un accouchement déclenché sont plus douloureuses que les contractions spontanées.

La deuxième méthode consiste à accélérer le travail. C’est-à-dire qu’elle fait en sorte que cet accouchement déclenché soit plus rapide qu’un accouchement naturel. Pour ce faire, on opte pour la perfusion ou l’application en gel, ou encore pour des comprimés vaginaux de prostaglandine.

Aussi, pour un accouchement déclenché, ce sont les médecins ou les sages-femmes qui déclenchent la rupture de la poche des eaux.

Les avantages d’un accouchement déclenché

En déclenchant médicalement votre accouchement, la maman et le bébé bénéficient d’une surveillance renforcée. Le deux sont totalement pris en charge dans les meilleures conditions.

Les contractions suite au déclenchement de l’accouchement ne durent pas plus longtemps que celles avec un accouchement naturel, même si elles peuvent être plus fortes comme on l’a vu. Aussi, la mère ne risque pas de perdre des eaux à un moment inattendu puisque tout est sous contrôle.

D’autre part, vous avez la possibilité de décider d’accoucher le jour où votre médecin sera présent. Et il n’y a pas que les parents qui profitent des avantages d’un accouchement planifié : les médecins ont aussi le temps de trouver une solution en cas de complication et ainsi éviter les mauvaises surprises.

Les inconvénients d’un déclenchement médical

Dans le cas où l’accouchement est provoqué, il se peut que la dilatation du col ne soit pas suffisante pour que le bébé sorte. Dans ce cas, le seul recours est la césarienne. Cependant, il peut y avoir une raison si le bébé ne sort pas encore. Il peut ne pas être encore « prêt ». Dans le cas d’un déclenchement d’accouchement par convenance, il faut donc laisser le temps faire son travail.

Par contre, lorsque c’est nécessaire et s’ils n’ont plus le choix pour la bonne santé de Bébé ou de la future maman, il ne faut pas s’inquiéter et faire confiance à vos médecins.

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience.