Accouchement naturel

Un accouchement naturel est l'arrivée de Bébé de façon naturel, sans intervention médicale autre que l'accompagnement classique par un médecin et des sages-femmes.

Tout savoir sur l’accouchement naturel : définition

Un accouchement naturel est un accouchement qui se déroule selon les procédures organiques, et naturels, de la naissance ce qui signifie que l’intervention médicale ne se fait que pour les essentiels tels le suivi de la grossesse et la mise au monde du bébé.

En d’autres termes, il s’agit d’un accouchement par voie basse sans intervention médicale autre que l’accompagnement classique d’un accouchement naturel.

Accouchement naturel par voie basse - Les différentes phases

Accouchement naturel par voie basse – Les différentes phases

Accouchement par voie basse

En général, un accouchement naturel par voie basse est à terme entre la 37ème et la 41ème semaine d’aménorrhée. Même s’il est d’une durée aléatoire et très variante d’une maman à l’autre, et même d’un accouchement à l’autre, il dure plusieurs heures. On compte généralement environ 6 à 8 heures lorsqu’il s’agit de la naissance du premier enfant. Pour les naissances suivantes, c’est plus rapide, environ 2 heures.

Pour une naissance naturel, la mère reçoit différents signes qui l’arrivée du jour de l’accouchement et du travail. Maman ressentira notamment des contractions puis connaîtra la perte du bouchon muqueux et la perte des eaux.

Déclencher un accouchement naturel

Il peut être nécessaire, parfois, de déclencher un accouchement naturellement. C’est généralement le cas lorsque les médecins et sages-femmes constatent un risque pour le bébé ou pour la mère.

De nombreux éléments peuvent rentrer en compte pour une telle décision : la mère perd les eaux sans contraction, la grossesse dépasse le terme, il s’agit d’une grossesse gémellaire, le col se dilate mais sans perte des eaux…

Dans ces cas-là, l’option d’un déclenchement pour un accouchement naturel est le moyen d’éviter la césarienne.

Les phases d’un accouchement naturel par voie basse

La dilatation du col

Il s’agit de la première phase de l’accouchement eutocique – ou accouchement par voies naturelles -.

Les contractions deviennent plus régulières. Dans ce même temps, le col de l’utérus s’ouvre petit à petit. La sage-femme en charge de l’accouchement fera alors un toucher vaginal pour mesurer la dilatation du col. Débutant à 0 cm, l’ouverture du col doit atteindre les 10 cm avant la mise au monde du bébé.

C’est une période douloureuse pour la moment et certaines femmes demandent une péridurale lorsque la douleur devient insupportable. Cette intervention est réalisée par un médecin anesthésiste et doit répondre à certaines conditions.

La phase de l’expulsion

La phase d’expulsion d’un accouchement naturel est ce que l’on appelle le travail.

Généralement, cette phase ne dépasse pas les 30 minutes, mais cela varie d’une maman à l’autre, et d’un accouchement à l’autre. Le travail consiste à pousser pour aider Bébé à passer par le bassin et à sortir. Pour ce faire, la mère doit pousser de toutes ses forces après une respiration profonde.

Une fois le bébé « expulsé », la personne chargé de l’accouchement – soit le gynécologue-obstétricien ou la sage-femme – coupe le cordon ombilical. En cas de difficulté, cette personne utilise différentes techniques pour faire sortir le bébé par voie basse avant de décider d’un accouchement par césarienne en dernier recours. Parfois aussi, il peut procéder à une épisiotomie ou bien il utilise certains outils comme le forceps, les spatules ou une ventouse. Malgré les noms un peu barbare de ces outils et techniques, ils sont toujours utilisés pour le bien-être de Bébé et de Maman.

La délivrance

La délivrance est la dernière phase d’un accouchement naturel. Elle se fait une trentaine de minutes après la naissance du bébé. Après ce temps de pause, la sage-femme procède à l’expulsion du placenta.

Pendant l’attente de cette expulsion, l’utérus se met à nouveau à se contracter mais ces contractions sont moins douloureuses que les précédentes. La sage-femme ou le gynécologue-obstétricien effectue en premier une ou quelques poussées au niveau du ventre pour faire sortir le placenta.

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience.