Huile essentielle Eucalyptus

Huile essentielle d’eucalyptus: introduction

C’est au début du 18ème siècle que l’huile essentielle d’eucalyptus a été importée en Europe sous l’appellation de « menthe de Sydney ». D’origine australienne, on utilisait ce végétal pour des cataplasmes et soigner des blessures.

On a pu recenser jusqu’à aujourd’hui plus de 800 espèces d’eucalyptus. L’huile essentielle d’eucalyptus est travaillée à partir des feuilles fraîches ou séchées par entrainement à la vapeur. Ses bienfaits sont innombrables. Portail bien-être fait le point dans cette fiche.

Huile essentielle d'eucalyptus

Huile essentielle d’eucalyptus : bienfaits et utilisation

Propriété de l’huile essentielle d’eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus radié possède des propriétés anti-infectieuses, antivirales et antibactériennes. Cela permet notamment de déboucher rapidement les voies nasales. Elle aide aussi à fluidifier les sécrétions mucolytiques.

C’est également une huile énergisante et rafraîchissante. Se faire masser avec l’huile essentielle d’eucalyptus donne une parfaite sensation de bien-être.

Lorsqu’elle se combine avec d’autres huiles végétales comme l’arbre à thé ou le myrte, elle est d’autant plus efficace. Employé en parfumage et comme nettoyage, l’huile essentielle d’eucalyptus annihile les microbes et les virus dans les pièces de vie de votre domicile par exemple.

Comment utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus ?

En utilisation interne

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné permet de soigner l’infection virale et bactérienne et les inflammations des muqueuses de l’appareil digestif. L’huile essentielle d’eucalyptus lutte aussi contre la dyspepsie atonique en apaisant les maux de gorge. C’est un excellent allié de la femme au moment de la ménopause, car elle traite les bouffées de chaleur et les palpitations.

En utilisation externe

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus traite l’infection respiratoire : elle soigne la toux grasse et lutte contre la sinusite, la bronchite ou encore la rhinite lorsqu’elle est inhalée. C’est aussi un soin capillaire excellent car elle lutte contre les pellicules et donne de l’éclat à la chevelure. Il ne suffit que d’en mettre quelques gouttes dans votre shampoing habituel ou dans votre masque.

L’huile d’eucalyptus offre aussi une stimulation immunitaire très intéressante : en diluant l’huile essentielle d’eucalyptus avec une autre huile végétale, vous pouvez l’utiliser dans vos pansements pour désinfecter les blessures, les brûlures ou les coupures.

Dosage et posologie de l’huile d’eucalyptus

Pour soigner un rhume ou une sinusite, inhalez 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radiata diluées dans de l’eau bouillante. Vous préviendrez les infections respiratoires en diffusant cette préparation dans l’atmosphère de votre pièce.

Vous pouvez aussi frictionner votre poitrine avec ce produit. En répétant ce geste trois fois par jour, vous constaterez ses effets. Pour soigner vos aphtes, diluez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans de l’alcool en ajoutant de l’eau à votre solution. Avec un bain de bouche régulier, vous remarquerez que vos aphtes disparaîtront progressivement.

Il est important de respecter les doses prescrites et de faire porter une attention particulière quant aux utilisations internes de l’huile essentielle d’eucalyptus. Si vous avez un doute après l’utilisation d’une huile essentielle d’eucalyptus, il est recommandé de recourir à l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Eucalyptus : les effets indésirables de son huile essentielle

Il est déconseillé aux personnes asthmatiques de consommer l’huile essentielle d’eucalyptus car une utilisation trop prolongée peut provoquer des migraines ou des maux de tête. Bien que les cas soient rares, il est cependant possible que l’utilisateur ressente des nausées ou des diarrhées. Ces effets sont toutefois passagers. Si ces signes persistent, une consultation médicale est nécessaire.

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience.