Définition : qu’est ce qu’un masseur thaïlandais ?

Le masseur thaïlandais est un spécialiste de la massothérapie qui intervient pour lutter contre les tensions physiques et mentales, et les soulager.

Le massage thaïlandais existe depuis plus de 2 500 ans et a de nombreuses vertus thérapeutiques. Il est inspiré de différentes méthodes telles que l’ayurvéda, la méditation, le yoga, le bouddhisme, la médecine chinoise… Ce type de massage bien-être contribue à une évacuation des tensions mentales et physiques ainsi qu’à l’ouverture des articulations. Le travail du masseur thaïlandais favorise aussi une meilleure circulation sanguine et renforce l’équilibre au corps.

Le rôle du masseur thaïlandais est de contribuer à la circulation des énergies dans l’organisme en effectuant des massages et des pressions sur certaines parties du corps. Lors d’une séance de massage thaïlandais, le masseur utilise ses pieds, ses coudes, ses genoux, ses bras, ses avant-bras ou encore ses pouces qu’il applique sur des points précis du corps. Il réalise ensuite des mouvements de va-et-vient afin de soulager son patient. Le masseur utilise diverses techniques telles que le yoga, la réflexologie et les étirements.

Lors de la séance, le patient est installé sur une natte ou un matelas. Il se tient en position allongée. Pendant un massage thaïlandais, le massé doit être habillé avec des vêtements confortables. Une séance dure en moyenne 2 heures. La séance prend fin après un massage de la tête ou du cou. Pour le massage des pieds, le masseur utilise une aiguille fine et un bâtonnet.

Il faut savoir que le masseur thaïlandais peut être d’une grande utilité pour le soulagement de nombreux problèmes de santé tels que les maux de tête, la constipation ou encore les tensions musculaires. Cette technique bien-être permet également d’éliminer les toxines, les sentiments négatifs et de lutter contre les insomnies, les douleurs de dos, calmer le stress et favoriser la paix intérieure. Il apporte aussi une certaine souplesse au corps du massé.

Pour devenir masseur thaïlandais, certaines compétences sont nécessaires.

En premier lieu, il est recommandé d’avoir des connaissances, entre autres, en yoga, en acupuncture, en réflexologie et en médecine chinoise.

Il faut être à l’écoute des clients. Les comprendre, identifier et ressentir leurs besoins sont des éléments importants pour soulager en profondeur le mal dont ils souffrent.

Il faut aussi développer une relation de confiance avec les patients. Etre accueillant, souriant et aimable vous permettra d’avoir une bonne image auprès des patients, et de les fidéliser.

Formation massage thaïlandais - Comment devenir masseur thaïlandais ?

Formation Massage thaïlandais : comment devenir masseur thaïlandais ?

Où passer un diplôme de masseur thaïlandais ?

A contrario du métier de kinésithérapeute, le métier de masseur thaïlandais n’est pas réglementé en France. Tout le monde peut donc se déclarer masseur thaï. Il est cependant conseillé de suivre des formations afin d’apprendre les nombreux mouvements et spécificités de ce massage bien-être, et de le pratiquer en toute sécurité pour soi et pour le patient.

En France, ces dernières années, de nombreuses écoles proposant des formations de massage thaïlandais ont vu le jour. Parmi ces écoles, on peut citer l’Ecole Ahimsa, l’Asian Villa, l’Esi Paris, l’Ostéo Thai… Ces écoles sont présentes dans la plupart des grandes villes françaises. De plus, le contenu des formations est différent d’une école à une autre. Il en est de même pour le coût de la formation ainsi que sa durée.

Vous pouvez également compléter votre formation en lisant des ouvrages et en regardant des vidéos sur le massage thaïlandais.

Pour acquérir une excellente formation et comprendre l’histoire et les bases de ce massage, vous pouvez vous rendre directement en Thaïlande, berceau de cet art du bien-être.

Salaire masseur thaïlandais : combien gagne un masseur thaïlandais ?

Le salaire d’un masseur thaïlandais n’est pas fixe. Un masseur thaï débutant touche approximativement entre 1 200 et 1 500 euros par mois. Avec l’expérience et en fonction de sa renommée, son salaire augmentera petit à petit et pourra atteindre plus de 2 000 euros par mois.

Débouchés : où travailler comme masseur thaïlandais ?

Le métier de masseur thaïlandais est une profession avec de beaux jours devant elle. En effet, il existe de nombreux lieux où ce professionnel peut offrir ses services et la demande est importante. Il peut, par exemple, travailler dans un centre de remise en forme, un centre de santé, dans un centre de soins esthétiques ou encore une association. En gagnant en expérience et en expertise, il peut ouvrir son propre centre. Il peut aussi former des masseurs thaïlandais.