Formation kinésiologue

Un kinésiologue utilise une méthode bien-être élaborée reposant sur l’unité corps/esprit . Découvrez comment devenir kinésiologue.

Définition : qu’est ce qu’un kinésiologue ?

Un kinésiologue est un praticien en général non médecin pratiquant la kinésiologie, une méthode bien-être élaborée reposant sur l’unité corps/esprit et n’utilisant que des moyens naturels tels l’énergétique chinoise, les réflexologies ou encore les neurosciences.

Dans cette approche, le système musculaire est constamment utilisé comme moyen pour :

  • investiguer et remonter aux causes originelles des stress,
  • discerner le protocole le mieux approprié au stress rencontré,
  • sélectionner la meilleure solution formulée par le consultant,
  • déceler les obstacles inconscients qui empêchent d’appliquer cette meilleure solution,
  • contrôler à chaque instant le bon déroulement de la séance,
  • valider les résultats et choisir les « exercices à faire à la maison » pour les renforcer.

À la différence des approches médicales qui reposent sur la notion de diagnostic, le kinésiologue prend en compte le vécu de l’individu dans son intégralité et utilise un test musculaire doux et précis pour accéder aux ressources potentielles de la personne.

Le kinésiologue est nettement orienté vers des solutions concrètes plutôt que vers une analyse abstraite des problèmes.

L’intervention du kinésiologue est sollicitée dans de nombreux domaines. Il est possible de faire appel à ses compétences en techniques de relaxation pour gérer son stress par exemple. Il dispose aussi de l’expérience et des qualifications requises pour permettre à ses patients de s’épanouir personnellement, de retrouver leur confiance en soi et de gagner en efficience et en mieux-être.

Comment se déroule une séance de kinésiologie ?

La kinésiologie étant strictement individualisée, il est impossible de décrire le déroulement précis d’une consultation. Toutefois, la durée de cette séance est au minimum d’une heure pendant laquelle, schématiquement, le kinésiologue :

  1. s’assure de la fiabilité du test en vérifiant, en début de séance, les relations neurologiques entre les différents systèmes ;
  2. puis décèle la fréquence émotionnelle du stress qui voile le discernement du consultant et l’empêche de trouver la solution qui pourrait le sortir de sa difficulté physique ou psychologique. C’est de cette délicate étape d’exploration et de découverte des causes originelles de ses difficultés actuelles que dépend l’efficacité de la séance ;
  3. applique des protocoles qui agissent par voies réflexes dont l’adéquation est vérifiée par test. Ceux-ci sont très nombreux et empruntent des techniques aussi différentes que des mouvements des yeux, des zones réflexes de la peau, des mouvements coordonnés et synchronisés des membres, des respirations…

En quelques dizaines de minutes et au fur et à mesure que le stress diminue, le client peut identifier et contacter des stresses plus importants et oubliés, c’est-à-dire refoulés depuis parfois très longtemps.

Le travail constamment guidé par le test musculaire, mais effectué par le client lui-même, peut alors devenir plus profond et modifier positivement le comportement qu’a choisi la personne pour elle-même. Dans de très nombreux cas, le regard qu’elle portait sur son problème change. Ce qui lui semblait sans solution lui apparaît bénin avec une solution évidente et accessible, mais à laquelle elle n’avait pas songée parce que le stress lui en empêchait l’accès.

Fréquemment, un kinésiologue entend des réflexions d’un client qui constate qu’une situation qui lui causait des souffrances qui semblaient insurmontables n’a soudain plus d’importance, comme si sa vie était changée, alors que le changement est dû à la disparition du stress qui, avant la séance, était activé dès qu’il pensait à la situation.

En aucun cas, la solution n’est apportée par le kinésiologue. Ce dernier limite sa participation à accompagner son client dans la découverte des solutions qu’il porte en lui-même. Un bon kinésiologue s’abstient de donner des conseils. Il évite absolument d’influencer la personne avec des solutions qui ne viennent pas uniquement d’elle-même.

Formation kinésiologie - Comment devenir kinésiologue ?
Formation kinésiologie – Comment devenir kinésiologue ?

Formation Kinésiologie : comment devenir kinésiologue ?

Quel diplôme pour être Kinésiologue ?

De l’initiation à la formation professionnelle, toutes les formes de kinésiologie enseignées en France reposent sur un test musculaire ne comportant aucune contre-indication. Toute personne peut apprendre la kinésiologie pour l’utiliser à un niveau familial.

L’exercice professionnel nécessite quant à lui une certification après 600 heures minimum de formation incluant théorie, démonstrations et pratique dans les locaux d’une école, en face à face pédagogique.

En parallèle de ces 600 heures de formation pour devenir kinésiologue, on vous demandera :

  • d’avoir reçu au moins 10 séances de kinésiologie chez un ou plusieurs kinésiologues certifiés, pour votre développement personnel ;
  • d’effectuer un minimum de 50 séances autour de vous afin d’intégrer la pratique.

Durant cette période de formation Kinésiologie, vous recevrez et pratiquerez tous les protocoles, ce qui facilitera votre développement personnel.

La formation peut s’étaler sur une durée allant de 1 an et 3 ans, voire 4 ans en fonction des disponibilités de chacun. Le rythme recommandé étant d’environ 2 ans pour faire les 600 heures de formation.

La répartition des 600 heures varie en fonction de chaque école. Cependant vous devez toujours retrouver des modules de base, incontournables – environ 350 à 400 heures -, parfois avec des appellations différentes en fonction des écoles et un choix de niveaux avancés parmi lesquels vous sélectionnerez un minimum d’heures pour compléter jusqu’à atteindre les 600.

Parmi les modules incontournables, vous devez retrouver au minimum :

  • Santé par le Toucher / Touch For Health
  • Edu-Kinésiologie / Brain Gym
  • 3 Concepts en 1 / Three One concept / Intégration Corps Mental
  • Anatomie / Physiologie
  • Les Outils Professionnels
  • Le PSC1

Les modules avancés sont quant à eux spécifiques à chaque école.

Il existe plusieurs écoles réparties sur le territoire français. Dans la section Où suivre une formation de kinésiologue, vous trouverez des écoles faisant parties de la FEDEK – Fédération des Écoles de Kinésiologie -, la fédération qui garantie du sérieux de l’école. Elles sont également reconnues par le SKPF, le Syndicat des Kinésiologues Professionnels Francophones.

Pour répondre à un net élargissement des demandes en consultation, les kinésiologues certifiés peuvent compléter leur formation jusqu’à plus de 1 200 heures.

La clientèle est extrêmement variée, tous les âges sont concernés allant de l’aide aux futures mamans et aux bébés jusqu’à l’assistance aux derniers moments de la vie.

Actuellement, se développe une nouvelle branche, la kinésiologie animalière.

Où suivre une formation de kinésiologue ?

  • CKF (IDK) à Metz, école de kinésiologie depuis 1997
  • EKMA (CEMD) en Île-de-France, école de kinésiologie depuis 1988
  • Espace Kinésio à Lyon, école de kinésiologie depuis 2001
  • EduTM (Inovance) à Toulouse, école de kinésiologie depuis 1996
Diffusez votre formation sur Portail bien-être dès aujourd’hui
Diffusez votre formation sur Portail bien-être dès aujourd’hui
Assurez-vous une visibilité optimale au moment précis où les internautes recherchent une formation que vous proposez.

Tarif et financement : combien coûte une formation Kinésiologie ?

Pour suivre une formation Kinésiologie, il faut en général compter aux alentours de 110 euros la journée de 7h de formation.

Une formation complète de 600 heures vous coûtera près de 9 000 euros.

En fonction des écoles, une majoration de 20% peut-être appliquée selon les financements possibles : Fongecif, Uno formation, AFDAS, VIVEA, Pôle Emploi, FIFPL…

Salaire kinésiologue : combien gagne un kinésiologue ?

Il faut compter environ 2 ans pour monter une clientèle, même si ces dernières années, cela a tendance à s’accélérer. De plus, les 50 séances demandées pour valider votre formation de kinésiologue permettent un développement de la clientèle plus rapide.

Les revenus sont très variables, en fonction de cette clientèle donc, mais aussi en fonction du dynamisme du kinésiologue ou encore de sa localisation. Un professionnel en kinésiologie peut toucher entre 1 000 et 3 000 euros net en moyenne par mois.

Débouchés : où travailler comme kinésiologue ?

Les kinésiologues travaillent généralement en cabinet en tant qu’indépendants. Cette profession étant tout à fait différente et complémentaire du médical, il arrive que des kinésithérapeutes, ostéopathes ou encore des médecins recommandent un kinésiologue.

Le kinésiologue certifié a le choix entre plusieurs formes juridiques pour s’installer : auto-entrepeneur, SARL, SAS, SASU…

Tarifs kinésiologue : combien coûte une séance de kinésiologie ?

Le tarif d’une séance de kinésiologie peut varier entre 60 et 100 euros selon les professionnels, une séance durant généralement 1 heure.