Installer un hammam pour dynamiser mon institut de beauté

Installer un hammam dans votre institut ? Voici la solution pour booster votre chiffre et apporter une nouvelle prestation appréciée par vos client(e)s.

Le hammam, histoire et bienfaits

A la différence du sauna, le hammam diffuse une chaleur humide. Pour s’en souvenir, pensez à ce moyen mnémotechnique : « Hammam » commence par un H, comme « Humide ». « Sauna » commence par un S, comme « Sèche ».

A la base, le Hammam vient des Romains et de leurs fameux termes. il s’est ensuite répandu en Orient, en Turquie puis au Maghreb. Au Maroc, par exemple, on trouve aujourd’hui des hammams dans tous les quartiers populaires pour permettre aux gens de se laver et de se retrouver. Ces lieux ne sont pas mixtes toutefois au Maroc, chacun possédant des entrées séparées pour les hommes et les femmes. Cela dit, le hammam reste un lieu de partage et de rencontre, et est avant tout un endroit où l’on s’occupe de soi.

Il y a tout un rituel à respecter avec des étapes bien définies. L’objectif est de ressortir avec une peau parfaitement nette et un corps propre.

La vapeur aide à faire sortir les impuretés et le fameux gommage au gant kessa et au savon noir est particulièrement efficace pour y parvenir. Quelqu’un qui fait un hammam avec ce soin pour la première fois n’en reviendra pas de se délester de la sorte de tant de peaux mortes. Elles roulent sur le sol tels des spaghettis. La vraie valeur ajoutée du hammam est là : utiliser la vapeur et les produits adéquats pour un résultat efficace et incontestable. Tant d’un point de vue esthétique que psychique, le hammam fait son effet.

Les bienfaits sur le corps sont également manifestes : pour les personnes stressées et pour les sportifs, le hammam détend et fait du bien.

La chaleur douce élimine les toxines et aide à récupérer plus rapidement.

Installer un hammam pour dynamiser mon institut de beauté

Comment aménager un hammam dans son institut ?

La question, lorsque l’on a déjà un institut de beauté ou un salon de coiffure et que l’on songe à installer un service supplémentaire tel qu’un hammam est : comment penser cet emplacement pour qu’il soit intégré de manière harmonieuse et surtout pour qu’il soit rentable ?

Pour répondre à cette question, il faut se demander si le hammam est accessible aux seules clientes prises en charges par l’esthéticienne dans un parcours de soin global ou est-il accessible en toute autonomie aux personnes de l’extérieur ? Faut-il mélanger les 2 clientèles ? Quelle capacité dois-je prévoir ?

En fonction de la disposition des lieux et surtout de votre attrait pour cet univers, vous pourrez y voir plus clair. Franchement, une cabine en plastique, diffusant de la vapeur pour une ou 2 personnes sans aucune personnalité n’a pas grand intérêt. Dans ce cas, un sauna sera plus adapté. Un hammam doit être exploité et ne peut PAS être juste un endroit de décoration.

Pour tirer profit pleinement du hammam, il faut aimer cela.

Si vous êtes dans le domaine de la beauté et de l’esthétique, n’hésitez pas à aller visiter des hammams traditionnels, à ressentir l’effet que procure un vrai gommage au gant. Ainsi, vous pourrez mieux comprendre vos clientes.

De cette façon,vous serez mieux disposée à offrir les prestations adéquates et les produits correspondants.

En plus du gommage au savon noir, le hammam est par excellence, le lieu où l’on peut proposer l’enveloppement au rhassoul, des masques au henné et des massages à l’huile d’argan entre autres.

Les bénéfices pour votre institut

Si vous aménagez un hammam, ce qu’il y a de bien, c’est que vous pouvez laisser une large part d’autonomie aux clientes. En gros, vous pouvez considérer votre cabine comme une piscine où les gens louent du temps pour consommer de la chaleur et de l’eau.

Il y a des temps de détente où vous n’avez pas besoin de vous occuper des clientes et donc si vous organisez correctement votre temps, le hammam va améliorer votre chiffre d’affaire sans que vous n’ayez à être présente.

Certaines clientes aiment se débrouiller seules ou entre elles pour leurs soins mais d’autres auront besoin de vous. Avec la chaleur, l’organisme est sollicité et il faut une certaine énergie pour effectuer le gommage au gant par exemple. Là encore, le hammam est source de revenu car il s’agit de prestations encore peu répandues. Il y a un savoir-faire et un geste technique à acquérir.

Autre point positif, pour celles qui préfèrent l’autonomie, vous pourrez leur vendre tout le nécessaire pour se débrouiller : du savon noir, un gant, du rhassoul…

Tout un univers à exploiter

Les odeurs et les couleurs de l’Orient peuvent transporter les clientes. Le but est de leur faire découvrir des protocoles et des routines de beauté venues d’autres contrées. L’imaginaire des Mille et une Nuits peut être exploitée à fond pour dépayser les clientes.

Le temps du hammam et des soins doit être vu comme un voyage où les gens se déconnectent de la réalité. Ils ne demandent que cela. Le gommage est particulièrement spectaculaire car les peaux mortes tombent par terre, mais après un message hydratant, il est incontestable que la peau est comme neuve, douce et propre.

Vous pourrez bien sûr diffuser des parfums évoquant l’Orient comme la cannelle, le bois de rose ou le santal par exemple.

Non seulement, la cliente est transportée mais il y a un réel bénéfice sur le corps.

Des valeurs dans l’air du temps

Nous sommes dans une époque où l’on recherche du sens et des liens. Quoi de mieux pour nouer des relations que de partager une séance de hammam avec ses amies, sa maman ou sa sœur ?

Presque à nu, on se livre et on échange. On fait du bien à son corps et à son âme en partageant ses états d’âmes avec des personnes qui nous sont chères.

Autre avantage, à l’heure où chacun se préoccupe de plus en plus du sort de la planète (à juste titre), le hammam permet de mutualiser les ressources (l’eau, la chaleur…) et surtout l’efficacité de la vapeur permet d’utiliser beaucoup moins de produits nocifs pour la santé et l’environnement.

En effet, le gommage s’effectue avec du savon noir qui n’est autre que de l’olive et du sel, le rhassoul constitué de terre et le henné est une poudre de plantes. Autant dire que toutes ces substances peuvent tranquillement disparaître dans les canalisations car elles sont 100% biodégradables.

Votre projet de hammam doit être au service de votre clientèle

Un positionnement clair

Ce n’est pas parce que vous aimez le hammam que vous devez l’imposez à vos clientes. Posez-vous la question si cette installation correspond aux attentes de votre clientèle.

Votre univers de marque se marie-t-il avec un hammam ? Peut-être pas.

Le hammam ne doit pas juste être esthétique ou faire figure de pièce rapportée, il doit correspondre à un parcours client que vous aurez élaboré en amont.

La stratégie de votre institut peut être repensée régulièrement pour savoir si vous correspondez toujours aux besoins de vos clientes. Questionnez-les et adaptez-vous.