Formation paysagiste

L'artisan paysagiste améliore le cadre de vie en réalisant des travaux d’aménagement paysager. Découvrez comment devenir paysagiste.

Formation paysagiste : comment devenir paysagiste ?

Quel diplôme pour être Paysagiste ?

En France, on compte une multitude de formations pour accéder au métier de paysagiste. En outre, le diplôme de paysagiste DPLG s’obtient généralement après 4 ans.

Etudes : où passer un diplôme pour devenir paysagiste ?

  • CFA - CAPA Travaux paysagers

    Le certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA) « Travaux Paysagers » correspond à une qualification de niveau V qui permet à son détenteur d’occuper un poste d’ouvrier qualifié. Au terme de sa formation, l’élève est capable d’assurer la maintenance des espaces verts et des jardins : il sait apprécier l’état des plantations et des installations et remédier aux anomalies. Il connaît les maladies des plantes et il est capable d’enrayer ou de soigner celles-ci.
  • CFA - CAPA Entretien de l’espace rural

    Le titulaire de ce CAPA travaille en tant qu'ouvrier qualifié chargé d'effectuer des travaux d'entretien de sites dégradés ou abandonnés dans le respect de l'équilibre écologique : fauchage, débroussaillage, travaux de bûcheronnage, plantation. Il peut effectuer l'aménagement de zones de loisirs, de sentiers de randonnée, de chemins de halage... Il est capable d'utiliser divers matériels (tronçonneuse, tondeuse, motoculteur...) et d'en assurer l'entretien courant. Il peut travailler pour une collectivité territoriale, une association de protection de la nature...
  • Lycée professionnel - Bac professionnel Aménagements paysagers

    Le titulaire de ce bac pro travaille dans une entreprise de travaux paysagers ou au sein du service espaces verts d'une collectivité locale ou d'un syndicat intercommunal. Ce diplôme est rénové à la rentrée 2019.
  • Lycée professionnel - Bac professionnel Productions horticoles, spécialité Pépinières

    Le bac pro Productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes) forme les élèves à devenir des ouvriers hautement qualifiés ou responsables d'exploitation dans les secteurs des productions florales, légumières, fruitières ou en pépinière. Ce diplôme est rénové à la rentrée 2019.
  • Lycée professionnel - Bac professionnel Maintenance des matériels, option Parcs et Jardins

    Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.
  • Lycée professionnel - Bac professionnel Technicien conseil vente en produits de jardin

    Ce technicien-conseil travaille en jardinerie ou au rayon spécialisé d'une grande surface. Il contrôle l'exécution des tâches techniques et administratives liées à la vente.
  • Lycée agricole - Bac technologique STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant)

    Préparé dans les lycées agricoles, le bac STAV s'adresse aux élèves intéressés par l'agriculture, mais aussi l'aménagement des espaces, la protection des milieux naturels et l'agroalimentaire.
  • Lycée agricole - BTSA Aménagements paysagers

    Ce BTSA forme les élèves à la gestion de projets d'aménagements paysagers, de l'étude préalable initiale à la fin de leur réalisation. Le titulaire de ce BTSA conçoit, crée et aménage des espaces paysagers. Il organise le travail de l'équipe de jardiniers qu'il encadre, et gère de façon rentable toutes ces activités.
  • Lycée agricole - BTSA Production horticole

    Le technicien supérieur horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture, chef d'équipe, conducteur de travaux, dans une exploitation horticole. Il peut aussi être conseiller ou technicien d'expérimentation dans des structures de conseil et de développement.

Tarif et financement : combien coûte la formation paysagiste ?

Le prix de la formation paysagiste varie selon les établissements de formation. Nous vous invitons à vous rapprocher de ces derniers pour de plus amples informations.

Formation paysagisme – Comment devenir paysagiste ?
Formation paysagisme – Comment devenir paysagiste ?

Définition : qu’est-ce qu'un paysagiste ?

- Qu'est-ce qu'un paysagiste ? : Professionnel reconnu, Etienne Désir vous fait découvrir son passionnant métier de paysagiste au travers de sa société Les Jardins de la Vallée.

Le paysagiste est un professionnel dont le rôle consiste à améliorer le cadre de vie en réalisant des travaux d’aménagement paysager.

Les espaces verts n’ont plus de secret pour le paysagiste. En effet, il est chargé de la création, de la rénovation et de l’entretien de ces espaces. Il effectue les travaux d’aménagement paysager en tenant compte des objectifs visés et transforme surtout le paysage. Ce professionnel est chargé de planter les végétaux, de faire fleurir les carrefours… Il s’occupe aussi de l’installation de l’irrigation et de l’éclairage.

Le paysagiste est généralement consulté avant la réalisation de travaux importants tels que la construction d’une autoroute. Il intervient généralement avant la réalisation du projet. Il s’agira pour lui de concevoir le paysage. Il effectue également le suivi du projet et réalise les plans d’aménagement, les esquisses, les croquis…

Sur un projet, le paysagiste collabore généralement avec un conducteur de travaux, un maître d’ouvrage, un jardinier, un terrassier… Il propose des solutions techniques adaptées à chaque type de projet et fait des analyses paysagères.

Le paysagiste intervient aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Il offre ses services aux agences immobilières, aux grands groupes du BTP, aux collectivités locales, aux régions, aux conseils régionaux, aux mairies, à divers acteurs privés…

Certaines tâches administratives sont également réalisées par le paysagiste. Il s’agit par exemple, de la rédaction de clauses particulières, des plans de terrassement, des infrastructures, des actes d’engagement…

Dans le cadre de sa mission, le paysagiste utilise divers matériaux tels que le bois, les plantes, les galets, le gravier, les pierres naturelles…

Métier d’environnement par excellence, le métier de paysagiste n’en demeure pas moins contraignant. Avoir certaines compétences vous sera d’une grande utilité pour exercer ce métier.

Tout d’abord, il est très important d’avoir des connaissances dans divers domaines d’activités tels que la botanique, l’horticulture, la plomberie, la physiologie végétale, l’architecture, le génie civil, l’électricité, l’hydraulique, la maçonnerie… Il faut aussi avoir une bonne connaissance des techniques d’utilisation des espaces verts et du monde végétal.

Une parfaite connaissance de l’outil informatique notamment des logiciels de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur).

Ce métier exige également de la créativité et de l’innovation ainsi qu’une bonne connaissance des procédures administratives et du droit.

Il faut être aussi rigoureux et avoir le sens de la minutie.

Il faut être à l’écoute des clients, pouvoir les convaincre, avoir des qualités relationnelles et aimer surtout travailler en plein air. Etre physiquement au point est également exigé.

Salaire nutritionniste : combien gagne un paysagiste ?

Le salaire d’un paysagiste varie selon l’endroit où il exerce et en fonction qu’il soit débutant ou expérimenté. En général, un paysagiste débutant touche près de 2 000 euros par mois. Avec l’expérience ou travaillant à son propre compte, son salaire peut atteindre facilement 3 500 euros.

Comparaison des salaires mensuels bruts (source : Onisep février 2019)
Salaire débutant PaysagisteSalaire médian non-cadre
2000 €/mois2 233 €/mois

Débouchés : où travailler comme paysagiste ?

Ce métier occupe de plus en plus une place prépondérante dans la société. En effet, on compte tellement de nombreux endroits où ce professionnel peut exercer. Le paysagiste peut travailler dans une agence privée, un conseil général, un conseil d’architecture…

Le paysagiste peut évoluer après plusieurs années d’expérience et devenir ingénieur paysagiste, architecte paysagiste, chef de projet ou créer sa propre entreprise.

Tarifs paysagiste : quel est le tarif horaire moyen d'un paysagiste ?

Le tarif moyen d’un paysagiste s’exprime en coût horaire – 35€ de l’heure en moyenne – ou en forfait. Le tarif forfaitaire est moins cher : il inclut la main-d’œuvre, les fournitures (plantes, système d’arrosage automatique) et le temps supplémentaire.