Greffe de cheveux : qu'est-ce que la technique DHI

La chute et la perte de cheveux touchent un grand nombre de personnes. Pour certaines, cela entraîne angoisse et complexes. Découvrez la technique DHI.

Introduction

Perdre ses cheveux n’a rien de plaisant. Si vous êtes dans le cas, nous imaginons bien toute l’anxiété et l’angoisse que cela pourrait être en train de vous causer. Mais cela ne doit absolument pas vous amener à prendre une décision sur un coup de tête. Le résultat de cette décision impulsive pourrait être bien plus dramatique.

Il peut être évident que vous avez besoin d’une greffe de cheveux, mais il est impératif de bien choisir sa technique afin de garantir un résultat satisfaisant. A cet effet, la technique la plus indiquée de nos jours est la DHI.

De quoi s’agit-il réellement ? Nous vous donnons plus de détails dans cet article.

Greffe de cheveux : qu’est-ce que la technique DHI ?
Greffe de cheveux : qu’est-ce que la technique DHI ?

La greffe de cheveux : est-ce une bonne idée ?

Se décider à réaliser une greffe de cheveux n’est pas une décision facile. Vous vous posez une multitude de questions dont les principales sont de savoir si l’opération comporte des risques et quels sont ces risques. La plupart des patients s’interrogent également sur les chances de réussite, les conséquences de l’anesthésie, la peur d’une rechute de cheveux, etc.

En effet, la greffe de cheveux n’est pas sans risque. Lorsque vous faites un mauvais choix de clinique et/ou de spécialiste, il y a par exemple le risque d’un faible taux de survie folliculaire. Des dommages et complications irréversibles pourraient aussi survenir sur la partie donneuse. Or, il faut considérer le fait qu’aucune chirurgie reconstructrice ne peut être envisagée sur cette zone.

Heureusement, deux décisions peuvent vous mettre à l’abri : bien choisir la clinique d’une part et opter comme technique pour une greffe DHI d’autre part. Ces deux précautions vous garantissent un résultat naturel, sans douleurs et sans cicatrices.

En quoi consiste la greffe DHI ?

La greffe DHI (Direct Hair Implantation) est une technique garantissant plus de précision dans la transplantation des follicules et favorisant de ce fait une importante densité de cheveux. On l’appelle également DHT (Direct Hair Transport).

Cette technique permet de réduire la durée nécessaire pour transporter et implanter les follicules. Ces derniers sont extraits avec douceur, de manière individuelle et à l’aide de micro-poinçons, de la zone poilue vers la zone non poilue. Compte tenu de ce temps de transfert réduit, la probabilité de survie des follicules s’accroit.

En plus de cet avantage, la technique DHI réduit les saignements au moment de l’implantation puisqu’il n’y a de trou d’incision, ni même de rasage. Ainsi, le patient peut très vite reprendre le cours normal de sa vie car il ne ressent aucune douleur et passe donc moins de temps à récupérer après l’opération.

Comment se déroule-t-elle ?

Avant tout, il importe de rappeler que chaque patient est particulier. Vous devrez donc vous assurer de rencontrer un spécialiste qui élaborera pour vous un diagnostic personnalisé. Ensuite, il faudra fournir quelques photos dont les caractéristiques spécifiques vous seront précisées.

Pour la réalisation de la greffe DHI proprement dite, le spécialiste procèdera simultanément à l’extraction et l’implantation de greffe. Cela peut se faire en deux étapes ou en un processus combiné en une seule étape.

Le plus souvent, le chirurgien se sert d’un stylo implant (Choi) doté d’une aiguille creuse qui est reliée à une baignoire et à un dispositif à piston. Il prélève les cheveux avec soin de la partie donneuse, à l’arrière de votre tête ou une autre partie de votre corps au cas où l’arrière de la tête ne comporte pas assez de cheveux.

Ensuite, il transfère les greffes prélevées dans son stylo, puis l’insère dans l’aiguille qu’il positionne dans un angle de 40 à 45 degrés dans le cuir chevelu du patient. Ensuite, il appuie sur le piston pour implanter le greffon. Cette opération peut durer entre 4 et 7 heures.

Pour se rassurer de l’efficacité de la procédure, le chirurgien ou le technicien procèdera à une série de vérifications post-procédurales. Il peut arriver que jusqu’à 16 aiguilles de tailles variées soient utilisées simultanément pour une technique DHI. Et cette différence de taille s’inscrit dans le cadre d’une recherche d’adaptation aux différentes unités de greffe folliculaire. Alors, quand prendrez-vous rendez-vous pour votre greffe de cheveux DHI ?