Les 6 erreurs à éviter pour se remettre d’un chagrin d’amour

Certains comportements peuvent nous aider à sortir du chagrin d'amour

Peu importe le fait qu’une relation amoureuse s’achève par une grosse dispute emplie de méchanceté ou par une discussion civilisée, la rupture en elle-même est une épreuve terrible. Selon l’intensité des sentiments, certaines blessures peuvent mettre plusieurs mois voire années pour cicatriser.

Dans un cas comme dans l’autre, le temps finit presque toujours par avoir raison des souffrances du passée. Mais certains de nos actes sont de nature à compromettre nos chances de guérison. Voici les 6 erreurs à éviter à tout prix pour se remettre d’un chagrin.

Les 6 erreurs à éviter pour se remettre d’un chagrin d’amour

6. Auto-dénigrement & autodestruction

Selon Marc Blanc, love coach du site Expert Ex, l’une des erreurs les plus fréquemment commises après une rupture amoureuse est l’auto-critique négative et systématique. Nombreuses sont les personnes qui s’attribuent automatiquement le blâme pour tout ce qui s’est passé de mauvais. On se surprend subitement à faire la liste de toutes ses lacunes, fautes et insuffisances. On se traite de tous les noms en s’infligeant moult tourments et châtiments, ou faisant le lien avec d’autres rejets ou échecs du passé.

Se flageller à la suite d’une rupture douloureuse revient à prendre la décision de taper sur sa jambe déjà cassée avec un marteau. Apprenez à témoigner de la compassion et de l’empathie envers votre propre personne. Faites-le de la même manière que vous soutiendriez un ami proche à qui on a brisé le cœur.

5. Idéaliser son ex

La démystification de l’ex est l’une des étapes cruciales pour se remettre d’un chagrin amoureux. Aussi bizarre que cela puisse paraître, de nombreuses personnes conservent une estime exagérément haute de leurs ex au point d’en faire un super héros ou un surhomme. En procédant de la sorte, vous vous exposez surtout au risque du yo-yo. Replonger à chaque fois pour ensuite vous rendre compte que rien n’a changé.

Votre ex est loin d’être parfait puisque tout comme vous, ce n’est qu’un être humain. Par conséquent, vous devez changer votre perception de lui (ou d’elle) afin d’inclure de manière réaliste les divers défauts et écarts de comportement qu’il ou elle a affiché tout au long de la relation et pendant la rupture.

Devenir nostalgique et s’attarder sur les bons moments ne rendra que plus difficile et plus pénible la gestion de la réalité de la rupture.

4. Ruminer sur vos erreurs

Vous avez probablement une part de responsabilité dans cette rupture. Peut-être avez-vous commis des erreurs qui ont mené à la situation que vous vivez en ce moment.

Dans ce genre de situations, il faut savoir raison garder et admettre les choses telles qu’elles sont. Reconnaître ses erreurs et retenir les leçons qui s’imposent est certes judicieux. Mais à quoi bon remuer le couteau dans la plaie. Comme le rapporte cet article de Marc Blanc sur la gestion des ruptures amoureuses, ressasser le passé sans cesse ne vous sera en aucun cas bénéfique. Bien au contraire, cela compromettra considérablement tous les efforts fournis pour se remettre émotionnellement.

3. Dire non aux nouvelles opportunités romantiques

Il faut bien entendu, attendre un certain temps après une séparation avant d’envisager nouvelle relation sérieuse. Ce serait vraiment une mauvaise idée de se lancer dans une nouvelle histoire alors même qu’on continue à souffrir de la précédente. Mais il faudrait également être rationnel dans le temps, pendant lequel on est indisponible en raison du deuil.

Inutile de patienter des lustres avant d’explorer toutes les nouvelles options qui se présentent. La fin d’une relation ne signifie en aucun cas la fin de votre histoire à vous. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un chapitre qui se ferme.

2. Arrêter ses hobbies et divertissements

Il est vrai qu’après une séparation douloureuse, on n’a vraiment le cœur à rien. La nourriture peut devenir insipide, les blagues qui étaient drôles autrefois perdent tout intérêt, vos loisirs vous paraissent inintéressants…

Bien sûr, il est important de faire son deuil mais cela doit se faire dans le cadre d’une durée raisonnable. Se priver de toute distraction accentue encore plus les effets de la perte. Pour faire simple, plus vous mettrez du temps à sortir de votre torpeur et plus longtemps vous vous sentirez mal.

D’autre part, vous adonner à des activités que vous appréciez, même si vous n’en profitez pas pleinement, aidera à vous reconnecter à vous-même et à la personne que vous étiez avant la rupture. C’est donc le moment de recommencer une ancienne passion ou même d’en découvrir de nouvelles.

1. Se détourner de ceux qui nous aiment

L’envie de se retirer de tout peut être très forte après une rupture. Mais elle ne devrait être tolérée qu’un petit moment.

En évitant les personnes qui vous aiment et vous valorisent, vous vous privez de leurs soins, de leur amour et de leur soutien. Autant d’éléments qui sont d’une importance capitale pour l’estime de soi et le rétablissement.

Même si vous ne vous sentez pas à la hauteur, connectez-vous avec des personnes qui s’intéressent à vous. N’hésitez pas à leur demander d’éviter les sujets gênants si vous préférez ne pas en parler.