Respiration

Une bonne respiration ? C’est quoi ? Bien que respirer soit l'une des actions les plus basiques de notre quotidien, nous ne nous y prenons pas toujours très bien. Voyons ensemble comment bien respirer et quels sont les bienfaits d'une bonne respiration.

Une bonne respiration, c'est quoi ?

intro

respiration

Comment bien respirer ?

Et si nous commencions par nous intéresser aux mauvaises manières de respirer ? Celles-ci peuvent prendre plusieurs formes : respirer constamment par la bouche, respirer rapidement, contracter le ventre ou encore avoir une respiration saccadée ou artificielle…

Toutes ces mauvaises habitudes offrent le même résultat : nous ne remplissons pas convenablement notre cage thoracique avec l’air respiré et nous ne mettons souvent à profit qu’un tiers de notre capacité pulmonaire. L’air ne se renouvelle donc pas proprement dans nos poumons, sans compter que nous accumulons une grande quantité de particules extérieures et de toxines, ce qu’une bonne respiration pourra éviter.

Alors, comment bien respirer ? D’abord en inspirant par le nez et en expirant par la bouche, mais aussi et surtout en prenant le temps. Inspirez et expirez longuement, et veillez à garder l’air inspiré pendant quelques secondes dans vos poumons avant de l’expirer. Assurez-vous également d’avoir le ventre détendu, ce qui lui permettra de se gonfler lors de l’inspiration, et de garder le dos droit, sans pour autant devenir raide comme un manche à balai !

Les bienfaits d'une bonne respiration

Avec une bonne respiration, nous gagnons de nombreuses choses ! On ne le sait pas toujours, mais la respiration n’aide pas seulement à nous maintenir en vie, elle joue également sur notre bien-être quotidien, ou sur notre mal-être selon comment on s’y prend…

On peut déstresser et mieux gérer nos émotions

Le stress, comme de nombreuses émotions négatives telles que la colère, la tristesse ou la peur, a une grande influence sur notre respiration. Elle devient saccadée, plus rapide et moins profonde, ce qui modifie notre rythme cardiaque. Or, nous ne pourrons pas nous calmer tant que notre rythme respiratoire n’aura pas ralenti.

Lorsque cela vous arrive, concentrez-vous sur votre respiration pendant quelques minutes. Suivez le processus que nous avons décrit ci-dessus et répétez jusqu’à ce que vous retrouviez votre calme.

Cela permettra de décontracter votre ventre et votre gorge mais aussi de débloquer et détendre votre diaphragme, ce muscle qui tient le rôle principal dans la respiration. Ceci est très important car le diaphragme est aussi intimement lié à nos émotions. Pas besoin de trop rentrer dans les détails pour expliquer le mécanisme : tout ce que vous devez savoir, c’est qu’en décontractant votre diaphragme grâce à la respiration, vous vous sentirez également décontracté.

Après tout, ce n’est pas pour rien que la respiration joue un rôle clé dans la méditation !

On diminue la douleur

Lorsque nous respirons trop rapidement, notre corps finit par se crisper, et nos muscles également. Cette contraction provoque souvent des contractures musculaires qui disparaissent dès que l’on commence à bien respirer.

La douleur peut aussi être soulagée en utilisant la respiration dans le cadre de la méditation. Il a notamment été démontré qu’une séance de méditation peut aider à réduire les douleurs chroniques.

On éloigne les maladies et on reste en bonne santé

Certains d’entre nous ont tendance à respirer par la bouche. Pourtant, le rôle du nez dans le processus de respiration n’est pas aussi anodin que l’on pourrait penser ! En effet, lorsque nous inspirons par le nez, celui-ci agit comme un filtre qui bloque les particules et germes contenus dans l’air que nous respirons et les empêche de rentrer dans notre corps et de s’attaquer à notre organisme. Cela permet d’éviter un grand nombre d’infections.

De plus, lorsque nous expirons en prenant bien soin d’expirer tout l’air de nos poumons, nous permettons à notre organisme d’évacuer un maximum de toxines. Enfin, une bonne respiration permet d’apporter à notre corps tout l’oxygène dont il a besoin pour fonctionner proprement, ce qui ne peut pas arriver si nous respirons trop rapidement.

On fait le plein d’énergie

Oxygéner proprement les tissus et les organes de notre corps aide également à lui donner de l’énergie. De plus, une bonne respiration permet d’éliminer le CO² qui se trouve dans l’organisme, ce qui le purifie et aide à booster son énergie.

En respirant proprement, vous pourrez donc combattre les coups de mou mais aussi augmenter votre endurance à l’effort. Si vous avez besoin de rapidement retrouver votre énergie, faites appel à la respiration thoracique : inspirez en veillant à gonfler la cage thoracique, gardez votre respiration pendant 10 secondes et expirez doucement. Recommencez plusieurs fois et vous retrouverez votre énergie en quelques minutes seulement.

On se concentre mieux

Un cinquième de l’oxygène que l’on respire est utilisé par notre cerveau. Si vous respirez bien, vous lui envoyez donc tout l’air dont il a besoin pour fonctionner. Cela maximise votre performance intellectuelle, y compris votre concentration.

La respiration est d’ailleurs utilisée par les personnes pratiquant le Yoga pour se concentrer. Pour atteindre une concentration maximale, les experts en Yoga – comme les professeurs de Yoga par exemple – vont même plus loin que la simple bonne respiration : ils font appel à la respiration alternée. Le concept est plutôt facile : il s’agit de respirer avec une narine à la fois. Commencez par boucher votre narine droite pour inspirer profondément par la narine gauche. Après avoir retenu votre respiration pendant quelque secondes, bouchez votre narine gauche et expirez par la narine droite. Recommencez en bouchant la narine gauche, et ainsi de suite.

Et vous, vous respirez bien ou vous avez besoin de réapprendre à respirer ?

Article rédigé par Guillaume Besson des sites Justebien.fr et Velo-d-appartement.net.