Définition : qu’est ce qu’une secrétaire médicale ?

On la rencontre très souvent à l’hôpital mais peu de personnes savent réellement quelle est sa fonction précise. Pourtant, la secrétaire médicale joue un rôle très important dans les hôpitaux.

Quelle est la nature du travail de la secrétaire médicale ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont les débouchés de ce métier ? Combien est-elle rémunérée ? Telles sont les différentes questions auxquelles nous allons répondre via cette fiche-métier.

La secrétaire médicale est aussi appelée secrétaire médico-sociale ou assistante médicale. Son rôle consiste à assurer le bon fonctionnement d’un cabinet médical. C’est elle qui a en charge la gestion de l’accueil en salle d’attente ou encore de la prise de rendez-vous et du standard téléphonique. C’est elle aussi qui permet d’établir le contact entre le patient et le médecin. Elle peut gérer le secrétariat de plusieurs médecins. Son quotidien consiste à gérer les agendas de son ou ses médecins. Elle réserve un accueil chaleureux aux délégués médicaux et s’occupe de la saisie des comptes-rendus post-opératoires ou de consultations.

La secrétaire médicale a également pour rôle d’archiver les dossiers médicaux. La gestion administrative du cabinet médical est la plupart du temps de son ressort. Certaines assistantes médicales vont jusqu’à prêter main forte aux médecins pendant leur travail. Elles peuvent par exemple, préparer la salle de soins ou les appareils.

La secrétaire médico-sociale s’occupe également de la saisie, de l’envoi et de la réception du courrier des médecins.

Assistant le médecin dans sa tâche, la secrétaire médicale doit avoir certaines compétences afin de pouvoir bien mener sa mission. Tout d’abord, elle doit avoir le sens de l’organisation car il n’est pas facile de planifier les différents rendez-vous et de gérer les agendas d’un ou plusieurs médecins. Qui plus est, savoir communiquer est aussi très important lorsque l’on veut exercer ce métier. Il faut pouvoir rassurer les patients, les guider, les orienter et surtout répondre à leurs inquiétudes. De même, avoir le sens de l’organisation est indispensable. Il faut être chaleureux pour bien accueillir les patients. Une secrétaire médicale doit également être rigoureuse. Faire des erreurs sur les dossiers médicaux des patients peut avoir des conséquences graves, raison pour laquelle il est recommandé d’être plus que vigilant. Enfin, la discrétion doit être de rigueur dans l’exercice de cette fonction. Une assistante médicale est tenue de garder un secret professionnel. Pour finir, il faut être capable de bien utiliser la terminologie médicale.

Secrétaire médicale accueillant les patients.

Formation Secrétariat médical : comment devenir secrétaire médicale ?

Où passer un diplôme de secrétaire médicale ?

Aucun diplôme d’État ne permet d’exercer le métier de secrétaire médicale. Néanmoins, il y a un niveau requis pour espérer suivre une formation pour exercer ce métier : être titulaire d’un BAC professionnel accompagnement, soins et services à la personne, un BAC technologique ST2S ou un BAC professionnel secrétariat, par exemple.

Vous pouvez suivre une formation pour devenir secrétaire médicale dans de nombreuses écoles telles que l’Université d’Avignon, les écoles de la Croix-Rouge, le CNED, etc…

Salaire secrétaire médicale : combien gagne une secrétaire médicale ?

Le salaire d’une secrétaire médicale varie en fonction qu’elle travaille dans un centre hospitalier public ou dans une clinique privée. Dans la fonction publique, le salaire d’une secrétaire médicale débutante est généralement de 1 450 euros par mois. En fin de carrière, il peut atteindre 2 450 euros par mois. Dans le privé, le salaire d’une assistante médicale débutante commence à partir de 1 550 euros.

Débouchés : où travailler comme secrétaire médicale ?

Il faut savoir qu’une secrétaire médicale peut exercer dans différents endroits. Elle peut, par exemple, travailler dans un centre hospitalier public. Elle peut également offrir ses services dans les établissements sociaux. Beaucoup d’assistantes médicales travaillent également dans les cliniques, les centres de moyen et de long séjour publics, les centres de protection maternelle et infantile, etc… Par ailleurs, il faut reconnaître que les évolutions de carrière sont très rares pour une secrétaire médicale.