Cannabidiol : tout savoir sur le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, offre de nombreux bienfaits pour la santé. Malheureusement, il traîne une image négative... Faisons le point.

Introduction

Aussi appelé cannabidiol, le CBD est perçu comme étant l’un des meilleurs composés chimiques provenant des cannabinoïdes. Afin d’avoir une bonne compréhension du CBD, il est important de savoir qu’il existe plusieurs molécules présentes dans la plante de cannabis. Généralement appelée cannabinoïde, la molécule la plus répandue et ayant le plus de notoriété est le delta-9-tétrahydrocannabinol ou THC.

C’est en réalité une molécule ayant un effet psychoactif. Toutefois, le CBD fait partie des molécules composées dans la plante de cannabis. Nous vous invitons à en savoir plus dans les lignes à suivre.

Cannabidiol : tout savoir sur le CBD
Cannabidiol : tout savoir sur le CBD

Le CBD, c’est quoi concrètement ?

À son état naturel, le cannabis est composé de 15 ou 25% de THC. C’est donc grâce à ce THC que le cannabis a un effet qui vous fait planer. Par contre, le CBD n’a pas une fonction psychoactive et a des effets positifs sur plusieurs symptômes. Le CBD a aussi des propriétés relaxantes et le plus important avec ce dernier est qu’il ne suscite pas d’accoutumance. Aussi, il vous protège de manière à ce que vous n’ayez pas de problème d’addiction.

Grâce au CBD, les consommateurs habituels de la cigarette ou d’autres produits ont la possibilité de réduire leurs consommations ainsi que leurs envies. À cet effet, il est important de souligner le fait que le CBD a tendance à arrêter les effets du THC sur le système nerveux. Il réduit par la même occasion les effets psychoactifs de la molécule.

C’est la principale raison pour laquelle le CBD n’est absolument pas considéré comme un remplaçant du cannabis. Aussi, sachez que vous pouvez acheter du CBD en France.

Que doit-on savoir de l’histoire du CBD ?

Il est vrai qu’à ce jour le chanvre autrefois considéré comme l’une des plus anciennes plantes ayant été cultivées par l’homme fait l’objet de plusieurs polémiques. Sous son aspect Cannabis Sativa, cette plante a notamment été cultivée pendant la période néolithique en raison de ses bienfaits relatifs à la médecine et de son usage comme des fibres textiles.

L’utilisation du chanvre a duré pendant des décennies et personne n’a jamais su sa réelle composition. En réalité, les cannabinoïdes qui sont des molécules présentes dans les cannabaceae ont été vus pour la première fois de leur histoire au début du XXe siècle.

Ainsi, le CBD et le THC sont les molécules qui ont fait l’objet de nombreuses recherches. De sources fiables, il ressort que le CBD a été extrait d’une plantation de chanvre vers les années 1940. C’est en effet un groupe de chercheurs de l’Illinois qui est arrivé à faire l’isolation de la molécule.

Pendant cette période, le CBD était perçu comme étant un composé toxique et bon nombre de personnes mettaient à l’écart la possibilité que ce composé puisse avoir des vertus positives sur l’être humain. C’est donc dès les années 1960 que les vraies études ont commencé par voir le jour avec pour objectif de découvrir la véritable composition des cannabinoïdes.

Notons que ce sont des chercheurs à l’instar de Raphaël Mechoulam qui ont tenté de prouver l’efficacité du CBD ainsi que ses bienfaits sur certaines pathologies.

Les différents travaux qui ont été faits ont permis de mener des réflexions sur l’utilisation de ces molécules en pharmacologie.

Ainsi, durant de longues années, des tas d’essais cliniques ont été faits. Les essais ont notamment permis de mettre en avant les effets du CBD sur la santé.

Les toutes premières études ont essayé de démontrer les effets positifs du CBD sur l’anxiété. Par la suite, il a été découvert vers les années 70 que ce dernier avait aussi un effet positif sur la douleur et les nausées.
En dernière position on a des chercheurs qui ont mené une étude vers la fin des années 90. Ses derniers sont arrivés à la conclusion selon laquelle le CBD aurait tendance à limiter la dégénérescence des neurones. Cette étude paraissait assez utile notamment en ce qui concerne les recherches sur la maladie d’Alzheimer.

C’est ainsi que certains Etats des USA ont rendu légal l’utilisation du cannabis (THC et CBD) pour des raisons médicales. Cela a notamment permis d’avoir des médicaments tels que le Sativex présent sur le marché. Ce médicament est composé du même dosage en THC et en CBD.

Il est important de souligner que l’assemblage des deux molécules permet d’accroître leurs bienfaits et est aussi favorable pour la lutte contre la dépendance. Il s’agit en réalité d’un médicament qui est recommandé pour la plupart du temps pour le traitement des douleurs de neuropathies.

Sur le sol français, Sativex possède une autorisation depuis 2015, mais la commercialisation n’est pas encore faite en raison des difficultés liées à la fixation du prix de ce dernier. Toutefois, cet état de choses démontre une fois de plus les efforts qui sont faits de jour en jour sur les réglementations relatives au cannabis.

Des nations telles que le Canada ont donné une autorisation absolue de ce médicament. Dans d’autres pays de l’Europe, le débat est en train d’être fait.

La consommation du CBD est-elle légale ?

Sur le territoire français, la culture ainsi que la consommation du cannabis ne sont absolument pas légales. Cependant, la question de la commercialisation d’une molécule telle que le CBD qui est présent dans le cannabis fait écho.

En effet, la consommation de THC est ce qui est proscrit sur le territoire français. Le THC est la substance présente dans le cannabis à une proportion d’environ 10%. Toutefois, le THC dispose d’effets psychoactifs importants. C’est la raison pour laquelle il est considéré comme un produit stupéfiant.

Il provient en réalité d’une autre plante qui n’est pas le chanvre. La plante est en fait une sous-espèce du Cannabis Sativa qui se transforme pour la plupart du temps afin d’avoir plus de concentration en substance psychoactive.

Contrairement à la molécule du cannabis CBD, le THC peut être la source d’effets négatifs tels que les hallucinations, les manques d’attention, les crises d’angoisse. Il peut également générer une certaine addiction chez celui qui en consomme.

La culture du cannabis est aussi interdite. Néanmoins, il faut savoir que le CBD n’est pas en soi un stupéfiant et ses effets sont nettement différents de celui du THC.

Il s’agit d’une molécule qui se retrouve pour la plupart du temps dans le chanvre. Le chanvre est en effet une plante contenant une petite quantité de THC. On peut donc dire que le CBD est une forme de la plante du cannabis, mais sous un aspect beaucoup plus naturel.

De cette façon, si le cannabis et le THC sont des produits illégaux, le CBD en ce qui le concerne possède une sorte de carapace juridique sur le sol français. Il n’est de ce fait pas interdit de consommer ni de commercialiser le CBD du moment où il est contenu dans des solutions ne comportant que très peu de THC.

Le droit de l’Europe stipule que les produits à base de CBD doivent avoir une teneur en THC de 0,2% au plus. Comme nous l’avons si bien dit dans les précédents paragraphes, la culture ainsi que la commercialisation du cannabis sont interdites en France. Toutefois, il n’existe pas de loi qui interdit de manière formelle l’utilisation du CBD. Vous avez donc la possibilité de faire usage du CBD dans une cigarette électronique ou sous une autre forme.

Le CBD, comment se trouve-t-il ?

Le CBD provient du chanvre qui est une plante qui se cultive assez à travers le monde puisqu’elle est utilisée dans la cosmétique, le bâtiment et l’industrie textile en raison de ses propriétés isolantes. Cependant, sa culture n’est pas interdite lorsqu’elle comporte très peu de THC. Elle n’échappe pas non plus à la réglementation ni au contrôle. Vous ne pouvez pas le planter chez vous si vous ne disposez pas d’une autorisation.

Pour faire l’extraction du cannabidiol, il est important de suivre les réglementations. L’extraction nécessite ainsi une sorte de protocole et c’est la raison pour laquelle le CBD fait preuve de rareté.

Quels sont les effets que peut avoir le CBD sur le consommateur ?

De nombreuses études ont été faites depuis le début des années 60 sur le CBD. Ses études ont notamment permis de démontrer les effets du CBD sur de nombreux maux. Selon les études, le CBD permet de venir en réduction de l’anxiété, des troubles de sommeil, des nausées et vomissements, des crises d’épilepsie, des inflammations, du diabète, de la prise de poids, les douleurs d’arthrose et les contractures, les addictions ainsi que les maladies cardiovasculaires.

En plus de ça, le CBD a un grand rôle dans l’apaisement des douleurs de neuropathie. Les douleurs de neuropathie sont en fait difficiles à apaiser avec le paracétamol ou la morphine. Il s’agit donc d’une molécule très utile pour les personnes atteintes de sclérose en plaques ou de fibromyalgie.

Lorsque le CBD est utilisé chez les patients souffrants de ces différents maux, il y a une réelle amélioration de leur état de santé. C’est la raison principale pour laquelle le CBD est présent dans la composition du Sativex.

Les effets du CBD sont beaucoup plus étendus, car il y a une étude assez récente qui a démontré que les cannabinoïdes pourraient avoir un effet sur la diminution des cellules du cancer lorsqu’il est en association avec le THC.

Vu que le cannabis est un produit sous un véritable contrôle en France et dans de nombreux autres pays, les recherches relatives à ce produit sont en constante évolution. S’il y a assez de méfiance par rapport au CBD et à ses bienfaits, c’est à cause de sa connotation négative.

Quelles sont les différentes formes de CBD ?

Pour permettre au grand nombre d’avoir accès au CBD et de profiter de ces vertus, la molécule existe sous plusieurs aspects. Ainsi, vous pouvez retrouver le CBD comme une huile que vous avez la possibilité d’ingérer ou d’appliquer sur la peau. Il existe aussi sous forme d’infusion que vous pouvez consommer. Les infusions peuvent être utilisées pour la relaxation.
Les autres formes sous lesquelles vous pouvez retrouver le CBD sont :

  • Les gélules que vous pouvez prendre comme un complément alimentaire
  • Les cristaux CBD que vous pouvez ingérer ou mettre dans une boisson, un plat ou introduire directement dans votre bouche.
  • Les fleurs
  • Les crèmes à appliquer sur votre peau
  • Les liquides électroniques CBD disponibles avec plusieurs arômes et plusieurs dosages.

Quelques conseils d’utilisation du CBD

Le CBD possède des effets véritablement bénéfiques parce qu’il se dissout assez facilement dans les lipides. Il permet d’embrouiller les signaux des cellules nerveuses qui causent le stress ou la douleur.

Pour bien jouir des effets du CBD, il est recommandé de faire son mélange avec des liquides ayant une forte concentration en graisse. C’est bien pour cela que l’utilisation du CBD sous l’aspect de crèmes, d’huiles ou de liquides électroniques est recommandée. Si vous ne pouvez pas le consommer sous les formes précitées, la consommation sous sa forme normale ne pose absolument pas de problème.

Le CBD peut-il être utilisé dans une cigarette électronique ?

Vous pouvez consommer le CBD par inhalation si vous le souhaitez. Le CBD est ainsi absorbé de manière directe par les poumons et agit plus rapidement. C’est pourquoi vous pouvez désormais y avoir accès en vapotage.

Il est important de savoir que la majorité des cigarettes électroniques sont adaptées aux e-liquides CBD. Cependant, plus le modèle choisi sera simple et plus votre cigarette sera convenable au vapotage du CBD.

Pour bien profiter des e-liquides CBD, il faut que votre cigarette électronique possède certaines spécificités :

  • La première spécificité est la puissance de la cigarette. Si vous disposez d’une cigarette électronique assez puissante, cela va entraîner une consommation beaucoup plus importante de CBD. Il est ainsi recommandé d’opter pour un modèle ayant une puissance plus faible.
  • La deuxième spécificité est relative à la taille du réservoir. Il faut que le réservoir de la cigarette électronique soit petit puisque les e-liquides sont beaucoup mieux conservés à l’abri de la lumière et de la chaleur. Il faut que le liquide reste le moins longtemps possible dans le réservoir pour que ses propriétés se conservent.
  • On a aussi la résistance de l’appareil soit la plus petite possible. Vous devez opter pour des cigarettes électroniques ayant une valeur comprise entre 1 et 2 ohms.