Le prix de revient d’un coach professionnel

| Publié le - Dernière mise à jour le 22 mars 2017

« Le coaching est cher ! », c’est ce que l’on peut entendre régulièrement. Pour autant, et n’en déplaise à certains, non, le coaching n’est pas cher. Il est coûteux, nuance. Mais Pourquoi ? Faisons un peu de gestion d’entreprise et remettons les pendules à l’heure.

Qu’est-ce qu’un coût de revient ?

Le coût de revient représente l’ensemble des coûts directs et indirects, variables et fixes, de production et de distribution pour tout unité de bien ou de service vendue. Pour une opération donnée, la différence entre le chiffre d’affaires et le coût de revient correspond au bénéfice.

Après cette brève définition, nous pouvons donc estimer qu’il y a bien un coût de revient dans l’activité de coaching (de la personne/des équipes). Mais lequel ?

Le prix de revient du coaching

La formation initiale et formation continue

Le tarif d’une formation sérieuse tourne autour des 5.000 € pour 100 à 150 heures de cours pendant 7 à 9 mois. C’est un véritable investissement personnel et financier pour le futur coach professionnel en formation. De plus, un coach professionnel optera pour la supervision qui peut être considéré comme de la formation continue. Le coach choisira peut-être de se former à d’autres disciplines complémentaires : psychopathologie au travail, les risques psychosociaux par exemple. On rajoutera à cela les nombreux livres traitant du sujet, les adhésions à des associations, séminaires, congrès…

Le temps administratif et commercial

Comme toute activité de consultant, l’activité de coach demande un certain temps consacré à la bonne tenue de ses affaires, à l’étude de la demande de son client, aux propositions commerciales, à l’échange de documents avec ses clients – contrats de coaching, conventions de frais annexes… -, la participation à des soirées de présentation du coaching, des rencontres avec des entrepreneurs.

Le matériel pédagogique

Le coach professionnel aime travailler avec des supports associés à une démarche dans le but d’accompagner son client : figurines Playmobil, infographies ludiques, cartes, tableau, feutres, papier…

Les frais annexes

On peut noter la location de bureau pour se rapprocher de certains clients, les boissons, les frais de grands déplacements… Dans le cadre d’un coaching d’équipe, le coach peut même appeler un intervenant extérieur.

Le coût de revient à nuancer pour votre coaching professionnel

Ce coût de revient, constitué des quatre items cités ci-dessus, sera lui même nuancé par l’ancienneté et le parcours professionnel du coach constituant sa valeur.

Enfin, il ne faut pas oublier les impôts et charges divers inhérents à toute activité professionnelle n’entrant pas dans le coût de revient.

Au regard de cet éclairage, non, le coaching n’est pas cher, il est coûteux. C’est le coût de l’engagement authentique d’un coach professionnel auprès de son client pour l’accompagner vers le chemin de l’autonomie et la réussite.


Cet article a été rédigé par Laurence Moréno Lecomte, coach professionnel certifié « coaching orienté solution® » depuis 2011 (Titre de coach professionnel reconnu par l’Etat depuis 2016).

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience