La méditation Vipassana, c’est quoi ?

Comptant parmi les techniques de méditation les plus anciennes pratiquées en Inde, la pratique de Vipassana date depuis plus de 2500 ans. Il s’agit d’un art de vivre enseigné par Gautam le Bouddha qui a pour but d’éliminer toutes formes d’impureté spirituelle et mentale. Ce type de méditation consiste à transformer l’ego en se focalisant sur les sensations du corps et de l’état d’esprit. Au cours d’une séance, le pratiquant fait en sorte de trouver l’équilibre dans ses sentiments et ses pensées.

Méditation Vipassana

Vipassana, une méditation aux multiples bienfaits

Pratique initiée par le Bouddha Siddharta Gotama, la méditation Vipassana procure selon lui 7 principaux avantages que sont :

  • la purification de l’esprit,
  • l’élimination de toutes les formes de souffrance mentale,
  • l’oubli de la déception et de la souffrance physique ou “Dukkhadomanassaunau atthaïgamaya”,
  • le dépassement du chagrin ou “Sokapariddavanam samatikkamaya”,
  • l’arrêt de la lamentation sur son propre sort,
  • l’atteinte de la libération suprême ou “Nirvana”,
  • l’atteinte du “noble sentier” ou “Nibbanassa sacchikiriyaya”.

La technique de méditation Vipassana est une exploration de soi, visant à interconnecter le corps et l’esprit. Pour un pratiquant expert qui parvient à atteindre ses objectifs, il est capable de créer une grande paix intérieure et d’avoir un excellent contrôle de soi. Cette expérience s’acquiert par une observation profonde de soi et la compréhension de la nature et de la perturbation de l’esprit. Lors de la méditation, le pratiquant parvient à élucider l’origine, notamment, de ses colères, de ses désirs, ou de son ignorance. Chez un débutant, chaque exercice appliqué lors d’une méditation Vipassana permet de développer la capacité de concentration et de focaliser l’attention sur l’interconnexion de l’esprit et du corps.

Vipassana, technique de méditation et code de discipline

Le point commun de la technique de méditation Vipassana avec les autres types de méditation est qu’elle consiste à s’imposer une forte concentration par des exercices de respiration et des postures. Afin d’atteindre efficacement les objectifs, les pratiquants doivent respecter certaines conditions, dont une pratique de 15 jours d’affilée, dans un endroit isolé. Pendant cette période, un code de discipline est mis en application. Quelques-unes des règles à respecter comptent l’abstinence à toutes activités sexuelles ou la consommation de produits excitants et intoxicants comme l’alcool, le tabac ou la drogue. Pendant cette période de retraite Vipassana, les pratiquants ne doivent pas mentir, tuer ou voler, et éviter tous actes malsains. Il s’agit d’un code de conduite morale de base qui doit être appliqué pour préserver la tranquillité d’esprit. À chaque séance de méditation, le contrôle de soi s’acquiert par des exercices de respiration, par un flux constant de souffle, à travers les narines. Toute l’attention doit se porter sur l’inspiration et l’expiration, tout en prenant conscience en soi.

Une partie de la technique de méditation inclut la respiration abdominale, pour que le pratiquant soit capable d’intensifier sa conscience pendant une séance. À noter que cette dernière peut durer pendant une journée entière.