Les allergies – Votre calendrier allergie

|

Parfois, pour certains d’entre nous, soleil et beaux jours riment avec nez bouché ou nez qui coule, éternuements, gorge et yeux qui grattent, et même parfois par des boutons qui apparaissent sur la peau… Ça y est, ce sont les allergies qui reviennent. Pour vous aider à mieux gérer et éviter les allergies, Portailbienetre.fr vous transmet en bas de page le calendrier pollinique réalisé par le CFOA (Comité Français d’Observation des Allergies) indiquant la période de pollinisation des différents végétaux ainsi que la notion de risque allergique associé à chaque type de pollen par région. Un outil indispensable pour tous les allergiques aux pollens afin de prévenir les allergies.

les-allergies

Les allergies, définition

Dans notre organisme, notre système immunitaire nous protège des attaques extérieurs et nous permet de rester en bonne santé. Mais parfois, lorsque nous sommes en contact avec certains substances étrangères, notre système immunitaire réagit excessivement. Ce sont les allergies. Les allergènes – les substances étrangères responsables de la réaction excessive de notre organisme – peuvent aussi bien être des aliments, des pollens, des moisissures, des poils de chat ou encore des acariens.

Comité Français d’Observation des Allergies

Logo du CFOA

Les allergies aux pollens

Aujourd’hui, nous nous intéressons uniquement aux allergies aux pollens, ces petits grains microscopiques qui proviennent de certains végétaux, et plus précisément des fleurs mâles, et qui voyagent par la voie des airs pour permettre aux végétaux de se reproduire. Ces pollens ont deux « moyens de transport » :

  • les insectes : ce sont les pollens entomophiles. Les allergiques à ces pollens sont très rares et il est nécessaire d’avoir un contact direct avec cette source pollinique pour que les allergies se déclenchent.
  • le vent : ce sont les pollens anémophiles. Ils peuvent « voyager » plus loin et en très grande quantité, et sont davantage « agressifs » que leurs homologues entomophiles et les allergies qu’ils déclenchent sont plus « violentes ».

Durant une bonne partie de l’année, de janvier à septembre, les différents végétaux envoient dans l’air leur pollen afin de se reproduire. D’années en années, leur ordre d’apparition est à peu de chose identique ce qui a permis d’établir des calendriers polliniques et ainsi prévenir les allergies. Ces calendriers, comme celui du CFOA, se basent sur les pollens les plus « agressifs » pour chaque période et chaque région. Cependant, le phénomène de pollinisation des végétaux est étroitement lié à la météo. Il est donc possible que des petites variations apparaissent entre ces calendriers des allergies et la réalité.

Trois saisons pour les allergies

Les allergies de janvier à mai – La saison des arbres

Téléchargez le calendrier pollinique ici et évitez les allergies

Téléchargez le calendrier pollinique et évitez les allergies !

A peine Nouvel An fêté et digéré, les premières pollinisations apparaissent, et avec, les allergies de début d’année. Ce sont celles des arbres. On distingue deux types d’arbres :

  • les arbres à châtons comme le bouleau, le noisetier, l’aulne ou encore le charme,
  • les arbres sans châton comme le cyprès, le platane, le frêne, l’olivier ou encore le chêne. Ces arbres sont principalement présents dans le Sud de la France.

Le bouleau et le cyprès sont tous deux des arbres avec un très fort pouvoir allergisant. Et, malheureusement pour les allergiques, ce sont également des arbres très présents en ville pour décorer les jardins et les parcs…

Les allergies de mai à juillet – La saison des graminées

C’est la saison pollinique la plus connue. Les graminées sont présentes tout autour du globe et regroupent pas moins de 12 000 espèces différentes séparées en deux catégories :

  • les graminées fourragères : fléole, dactyle, flouve, pâturin, ivraie…,
  • les graminée céréalières : blé, avoine, maïs, seigle, orge…

Les allergies de juillet à octobre – La saison des herbacées

Cette saison se caractérise par sa longueur. Elle débute au printemps et peut se terminer en automne. L’herbacée la plus connue est sans nul doute l’ambroisie avec son pouvoir allergisant très fort. On trouve aussi dans les herbacées l’armoise, le plantain, le chénopode ou encore la pariétaire (urticacées).

Nos suggestions de lecture pour tout savoir sur les allergies

Un commentaire ? Une réaction ? N'hésitez pas à faire part de votre expérience